En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Prise d'otages : quelle marge de manoeuvre pour l'armée algérienne ?
 

Cible de représailles avec la spectaculaire prise d'otages survenue mercredi sur un de ses sites gaziers, l'Algérie peut-elle faire intervenir son armée ? Cette dernière étant réputée pour ses méthodes musclées, tous les yeux sont tournés vers elle.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Nadir Benstira
    Nadir Benstira     

    20ans de terrorisme je peux affirmer que les forces spéciales algeriennes ont acquise l'éxperience et est devenue une réference pour la formation des européens

  • Carambar
    Carambar     

    une chance que ce soit pas en France : il aurait pas fallu décoiffer les otages ! déjà que Merah n'aurait pas dû être tué...

  • christ67
    christ67     

    Encore une bonne chose qui va nous retomber sur le dos si ça se passe mal, nous sommes tellement bien vus dans le monde arabe, si on n'avait pas eu notre Président il aurait fallut l'inventer, ce qui est triste tous les points Français dans le monde sont visés. mais pour lui ce n'est pas son affaire.

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    ne recherchez pas de marge de manoeuvre car l'armée algérienne va rentrer dans le tas .... à force de négocier avec les preneurs d'otages, maintenant, il y en a de plus en plus. et plus on négocie, plus on a des prises d'otages.

Votre réponse
Postez un commentaire