En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le père Georges Vandenbeusch, photographié au milieu d'enfants camerounais, en 2012.
 

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour « enlèvement et séquestration en relation avec une entreprise terroriste », après l'enlèvement d'un prêtre français au Cameroun. Pour ses paroissiens français, il était « en mission ».

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

24 opinions
  • cogito Ergosum
    cogito Ergosum     

    elle va me faire pleurer la ministre sur BFM! sic( soutien à l'HOMME)

  • cogito Ergosum
    cogito Ergosum     

    Bien que je ne sois pas religieux, ma mère l'était à fond'j ai mis deux euros dans urne dans une église ce matin!( pour ma mère) si cela peut aider le curé!

  • Le cri du peuple
    Le cri du peuple     

    Je propose qu'un quête soit organisée pour la rançon de ce curé.... ça couterait moins cher que la rançon de la cour des comptes exigée pour sauver Sarco

  • Le cri du peuple
    Le cri du peuple     

    Et si les prêtres restaient au Vatican .... ça ne serait pas plus mal.... Pourquoi leur imposer de croire à la résurrection....

  • dam1180
    dam1180     

    tout a fait lui de plus lui ne va pas la bas pour l argent ou la gloire

  • dam1180
    dam1180     

    vous Etes fou a y etre raser ces pays

  • sortilege
    sortilege     

    payons il ne vaut pas moins qu'un fada des scoops qui n'interesse personne.

  • icare31
    icare31     

    Pour éviter ce genre d'enlèvement il faut envoyer des prêtres Camerounais et nous ferions des économies.

  • icare31
    icare31     

  • Cpd
    Cpd     

    Il doit avoir un petit cerveau. Son Dieu va lui venir en aide

Lire la suite des opinions (24)

Votre réponse
Postez un commentaire