En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Contrairement à ce qu'on peut voir sur ce cliché, la présidente brésilienne Dilma Rousseff et son adversaire Aecio Neves ont tous deux mené une campagne d'une rare virulence, alors que les Brésiliens doivent élire leur nouveau chef d'Etat ce dimanche.
 

Les Brésiliens sont appelés à voter, ce dimanche, pour élire leur chef d'Etat, conclusion d'une longue campagne électorale d'une rare virulence. Aucun coup bas n'a été en effet épargné, entre la présidente de gauche, Dilma Rousseff, et son adversaire Aecio Neves.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire