En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Donald Trump lors d'un meeting à Austin, au Texas, le 23 août 2016.
 

Parkinson, troubles neurologiques, épuisement physique: depuis quelques jours, les pro-Trump alimentent la machine à complot au sujet de la santé de la candidate démocrate. Un nouvel angle d'attaque lancé par Donald Trump lui-même, alors qu'il se trouve distancé dans les sondages. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire