En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le président équatorien regagne le palais présidentiel
 

par Hugh Bronstein et Alexandra Valencia QUITO (Reuters) - L'armée équatorienne a pris d'assaut, tard jeudi soir, l'hôpital de Quito où était...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Cazlmos
    Cazlmos     

    Oui et les tanks soviétiques foncent sur la capitale ma pov' Michelle.

  • michelle12
    michelle12     

    La gauche dénonce le travail des enfants dans certain pays ma n'hésite pas de les faire travailler même en intérim pour faire passer leurs idées

  • jfbo77
    jfbo77     

    Un pitre pitoyable..
    Un Allende bis, qui a amené son peuple au fond du gouffre...
    Ah, nos belles consciences de gôche vont nous refaire le coup du Chili.. la plus grande désinformation, une ré-écriture totale de l'histoire, pour effacer la volonté des peuples de renier et rejeter un président socialiste en amérique du sud.
    Que basta Correa.. ainsi a parlé le peuple...

  • Cristobal66
    Cristobal66     

    Un président qui à été reélu par deux fois par des élections démocratiques; et qui n'à pas hésiter en 2008 à renouveler les élections par la demande des congressistes d'une droite qui réclamés sa sortie. Hors très populaire et aimé par son peuple Rafael Correa et reélu et à relancer son pays par des grandes réformes auxquel une des plus importantes à été de proclamer son indépendance de son pays face aux bases militaires américaines qui étaient basées en Equateur. L'indépendance aussi d'une diplomaticie différente de son homologue Colombien Urribe.

    Le Président Correa à mené tout au long de ces campagnes réformatrices des batailles contre des sociétés étrangères qui voulait exploiter une partie de la forêt equatorienne de ces ressources; qui appartiennent depuis à des natifs protegeais par une présidence equatorienne soucieuse de son peuple, de ces racines identitaires; et informent de mèttre l'accent sur une politiques plus écologiques, touristiques sur ces grandes richesses ethnographiques de ces tribues améridiennes.

    Cela rejoint la politiques des ces homologues, des Présidents Vénuzuelien Chavez et Bolivien Morales.

    Ce qui explique que cela n'es pas sans aucuns risques de destabilisation d'un pays, mais qui prône une volonté honnete d'en finir avec le "TOUT ETAT" armé, police, église, qui ne donne que des gouvernance d'amérique centrale et du sud de régimes de "Caudillo" à la solde de l'Oncle Sam.

  • Macondo
    Macondo     

    Et comme toujours pour des gouvernements catalogués hostiles aux intérêts américains, les USA ont mis longtemps avant de désapprouver cette tentative de coup d'état. On ne sait jamais dès fois que cela réussisse !

Votre réponse
Postez un commentaire