En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le discours de Vladimir Poutine, le 4 décembre 2014.
 

Le Président russe Vladimir Poutine a tenu un discours virulent dans lequel il fustige les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux, coupables, selon lui, de "freiner" son pays.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Bah la Crimée, la Géorgie, l'Ossétie....
    Les mercenaires en Ukraine qui tirent sur les civils.
    Les convois humanitaires qui pillent les usines de haute technologie.
    Excuse nous vlad si on te laisse pas faire tes petits caca nerveux en toute impunité ...

  • ZUT!
    ZUT!     

    Il a raison Vladimir, tous les coups bas sont déployés même à nos dépends (non respect de contrats signés). Mais garde à nous et nos soi-disant alliés, Poutine perd patience et est loin d'être un pleutre ou un dégonflé.

  • lesemian
    lesemian     

    On garde nos 2 vedettes et qu'il garde les siennes: son Gégé Depardioff et sa Mireille Mathiovska.
    Après tout avec tout le binz qu'il nous a fait, avec son passeport sa naturalisation et ses vannes à 2 balles, maintenant qu'il est au fond du trou avec ses biscotos , ses rodomontades, son rouble bradé, son énergie qui ne vaut plus grand chose, ses gazoducs inutiles, etc...etc...Qu'il se démerde.
    Qu'il patiente jusqu'en mai 2017, il y a son cireur de Baabuks préféré qui veut revenir le servir

    ZUT!
    ZUT!      (réponse à lesemian)

    Votre ignorance de la Russie et de sa puissance énergétique est stupéfiante.

  • valgego
    valgego     

    La gauche française aveugle inconditionnelle du bolchevisme stalinien ,est désormais l'ennemie numéro un de la Russie en voie de démocratisation ,cherchez l'erreur ; je rappelle que le gouvernement précédent était proche du gouvernement russe ,ce qui aurait permis des rapprochements et des discussions intelligentes plutôt que les gesticulations auxquelles nous avons assisté ,pour aucun résultat sur l'Ukraine ; La Russie ,c'est l'Europe et si l'Europe n'en veut pas ,ce sera l'Asie , L'Amérique a choisi de saccager l' Europe et d'éliminer ses adversaires économiques un par un ,l'Europe c'est de l'Atlantique à l'Oural ( général de Gaule ),depuis la lunette en peau de saucisse a remplacé la longue vue .

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à valgego)

    LOL "en voie de".
    C'est bien.
    C'est comme le cancre de la classe, il a eu 1/20 au lieu de 0/20, c'est formidable :)

    ZUT!
    ZUT!      (réponse à valgego)

    Exact, nous somme hélas "dirigé" par des ignares d'une incompétence crasse.

  • ririmama
    ririmama     

    "freiner" est un doux euphémisme. depuis que poutine a refusé de bombarder la syrie, l'oligarchie américano sioniste fait tout pour destabiliser la russie avec comme premier acte le coup d'état en ukraine puis hier des incidents en tchéchénie d'un soi disant groupe islamique. maintenant beaucoup de monde sait que les groupes islamiques sont formés et guidés par la cia. d'ailleurs plus tard ces groupes barbares se retournent contre leur créateur, voir al quaida, daesch et autres droleries!!!

  • Joss Beaumont
    Joss Beaumont     

    Je ne lui donnerai ni tout à fait tord, ni tout à fait raison, mais force est de reconnaitre son affirmation selon laquelle nous (en tant que français) ne pouvons plus entretenir de relations avec la Russie sans guetter un signe de tête d’approbation ou une main levée façon fessé des Etats-Unis ou de l'UE.

  • Hybow
    Hybow     

    Ce n'est pas la Russie que veut freiner l'occident, c'est Poutine lui-même ! Ce que je trouve normal, ce type est dangereux.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Sur certains points j'aime bien Poutine mais là il fait pitié, en gros il cherche des boucs émissaires à ses erreurs et ose globalement déclarer : "ben voyons si on ne plus annexer militairement ses voisins sans que l'occident s'en offusque et nous cherche des noises..."

  • Picus
    Picus     

    Le propriétaire du Kremlin a trop l'habitude d'accuser les autres de ses propres péchés. La Russie n'est assiégée que de l'intérieur. Il annonce des réformes libérales ? Interessant. Alors qu'attendent ses ministres pour passer à l'acte ? La Russie mérite mieux que ce satrape jaloux du pouvoir.

  • kris
    kris     

    honte à cette france sous ordres d'Obama !

Votre réponse
Postez un commentaire