En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
UNITED STATES, FERGUSON : Law enforcement officers watch on during a protest on West Florissant Avenue in Ferguson, Missouri on August 18, 2014. Police fired tear gas in another night of unrest in a Missouri town where a white police officer shot and killed an unarmed black teenager, just hours after President Barack Obama called for calm. AFP PHOTO / Michael B. Thomas
 

Alors que le retour au calme tarde à revenir dans la ville de Ferguson dix jours après la mort d'un jeune noir par un policier, les manifestants se retrouvent face à des hommes surarmés.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est quand même étonnant de parler d'émeute quand il s'agit de faire monter la sauce, puis de "manifestants" pour appuyer le décalage avec l'équipement de la police.

  • boris2749
    boris2749     

    Les policiers américains ne possèdent aucune méthode efficace de maintient et de rétablissement de l'ordre.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à boris2749)

    Wow, connaître les méthodes des policiers d'un état fédéral, de ses 50 états fédérés, de ses 3000 comtés et autres spécificités métropolitaines, tout ça du haut de son avis de socialiste qui vote pour des gens comme taubira la laxiste et valls qui nous fatigue à essayer de nous faire croire que la violence en France est l'oeuvre de groupuscules de supporters d'extrême droite ...

Votre réponse
Postez un commentaire