En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Donald Trump, le 15 août 2017.
 

Dans une série de tweets publiés ce jeudi, le président américain regrette les retraits de monuments confédérés, qui se multiplient ces derniers jours aux Etats-Unis. Pour lui, il s'agit d'une "mise en pièces" de la culture nationale.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Milouze74
    Milouze74     

    De 1642 (autorisation de la traite négrière par Louis XIII) jusqu'à 1849 (dernier voyage négrier par un navire français), l'état français, quelque soit le régime, a perçu des droits sur chaque esclave "introduit aux iles". Donc, tous les édifices construits durant cette période ont été financé au moins partiellement par de l'argent provenant de l'esclavage. En appliquant la jurisprudence stupide de l'extrême-gauche américaine, il faut détruire le château de Versailles, l'Arc de Triomphe, Vaux le Vicomte, une partie des Tuileries, la Place de la Concorde,.... Ca va donner du boulot aux entreprises de démolition..... Par contre, pour l'attrait touristique, ça risque de poser quelques problèmes.

  • francaismoyen
    francaismoyen     

    Si l'on devait faire la chasse en France à tous les hommes célèbres qui ont des noms de rues ou des statues sur les places qui ont du sang sur les mains, il n'y aurait plus de Napoléon, de César, de communistes, de révolutionnaires, sans parler de de Gaulle et de Mitterrand!!!!.

  • Milouze74
    Milouze74     

    Heureusement, notre extrême gauche n'est pas aussi débile que l'extrême gauche américaine. Sinon, du fait du commerce des esclaves au 18ième siècle, il faudrait détruire les statues de Louis XVI et de Louis XIV. Voire détruire le Château de Versailles comme symbole d'une monarchie dictatoriale qui a facilité le commerce des esclaves. Pour mémoire, la traite des esclaves par les français à cette période, c'était 2800 navires qui tournaient entre la France, l'Afrique et l'Amérique. Si on parle de dictateurs, il faudra se poser la question pour les bustes de Robespierre et les statues de Napoléon. Bref, de la folie, de l'hystérie, mais rien de constructif. Pourquoi ne pas plutôt mettre une plaque explicative pour chaque statue d'un confédéré ?

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Tant qu'à faire, il n'a qu'à rétablir l'appartheid qui a perduré jusque dans les années 60 dans sa logique de respect d'une certaine réalité historique qui doit durer malgré l'évolution des mœurs et de la société. On sent bien que ça le démange.

  • Swansea
    Swansea     

    Pour une fois l a raison. Napoleon a fait des centaines de millers de morts, la revolution aussi, sans compter la feodalite, la religion.....
    Neanmoins nous sommes issus de cela etn'y pouvons rien changer. Assumer ce passe, c'est assumer sa nationalite!

  • verificator
    verificator     

    Le jour ou un gouvernement italien en mal de popularité, décidera de déplacer la statue des empereurs romains érigées en centre ville sous le prétexte que ceux-ci étaient tous esclavagistes, il est très probable que les opposants à ce funeste projet seront vilipendés par la presse et traités de racistes et d'extrême droite.

    Blake
    Blake      (réponse à verificator)

    Comme le mentionne parfaitement cet article, on parle ici de monuments faisant l'apologie d'une idéologie raciste et suprématiste et qui ont été érigés, pour la plupart, en réaction des mouvements antiségrégationniste ce qui représente un gros doigt d'honneur aux revendications de ces populations qui ne demandaient qu'a être traité de la même façon que n'importe quelle autre personne (vous ne semblez avoir aucune idée de ce qu'a été la ségrégation aux U.S.A).

    Pour reprendre votre exemple fallacieux, les statues romaines ne font pas l'apologie de l'esclavagisme, votre propos est donc totalement hors-sujet.

    Blake
    Blake      (réponse à verificator)

    Comme le mentionne parfaitement cet article, on parle ici de monuments faisant l'apologie d'une idéologie raciste et suprématiste et qui ont été érigés, pour la plupart, en réaction des mouvements antiségrégationniste ce qui représente un gros doigt d'honneur aux revendications de ces populations qui ne demandaient qu'a être traité de la même façon que n'importe quelle autre personne (vous ne semblez avoir aucune idée de ce qu'a été la ségrégation aux U.S.A).

    Pour reprendre votre exemple fallacieux, les statues romaines ne font pas l'apologie de l'esclavagisme, votre propos est donc totalement hors-sujet.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à verificator)

    Seul un inculte pro-esclavagiste peut comparer des statues de généraux ségrégationnistes d'il y'a 150-200 ans à des statues datant de l'antiquité représentant des individus qui ont fait un peu plus pour leur pays que ces rebelles sudistes .

Votre réponse
Postez un commentaire