En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Contre toute attente, la juge Thokozile Masipa a été remerciée par la famille d'Oscar Pistorius après le verdict plutôt clément qu'elle a rendu vendredi sur l'affaire qui tient en haleine l'Afrique-du-Sud.
 

En écartant le meurtre de la qualification des faits reprochés à Oscar Pistorius, la juge Thokozile Masipa a stupéfait les commentateurs sud-africains. Décryptage d'un verdict déjà controversé.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • le goff
    le goff     

    BIZARRE CE REVIREMENT. AURAIT-ELLE ETE ACHETEE ????CE GARS ME FAIT HORREUR AVOIR ENLEVE LA VIE A CETTE JEUNE FEMME. CE GARS SE DROGUE, BOIT, ET ON A LUI DONNER UNE PETITE PEINTE. J'ESPERE QUE LA FAMILLE VA FAIRE APPEL.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à le goff)

    Quel "revirement" ?
    Il est pas jugé sur la qualité de son mode de vie ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Imaginez que vous alliez être neutralisé, voir torturé et tué dans les secondes qui viennent.

    Vous faites quoi ?

    A - vous appelez la sécurité qui mettra 5 minutes à arriver et au mieux appellera la police à la découverte de votre cadavre ?

    B - vous appelez la police qui mettra 15 minutes à arriver et au mieux arrêtera votre assassin ?

    C - Vous mettez en oeuvre des moyens considérés comme non "proportionnés" par quelqu'un qui n'a, vraisemblablement, pas le moindre début de commencement de connaissance de ce dont elle parle ?

    Grincheux
    Grincheux      (réponse à HeyBaal)

    il y a aussi le choix :

    D - Vous prenez vos jambes à votre cou ?

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à Grincheux)

    Concernant pistorius j'ose espérer que c'est une suggestion ironique !

    L'hypothèse prendre ses jambes à son coup implique, outre le fait d'être mobile :
    - savoir combien il y a d'intrus
    - savoir où ils sont

    Le conseil en cas d'intrusion au domicile c'est de se retrancher dans une pièce reculée, si possible de contacter la police, et si la menace s'approche trop, d'user de la force en dernier recours.
    Si j'ai bien compris la pièce où se trouvait "l’intrus" était une salle de bain (rebaptisée faussement "toilettes" histoire de faire croire qu'il était impossible que quelqu'un y pille l'armoire à pharmacie), dont la porte donnait directement sur la chambre, et avec une fenêtre par laquelle il était possible d'entrer.

    C'est donc un accès direct à la pièce de retranchement.
    Donc l'endroit typique où la confrontation doit avoir lieu.

    Dans un scénario idéal on aura au préalable fait l'appel pour savoir qui est où, on aura appelé la police qui aura eu le temps de venir, d'appréhender les intrus (sans violence !), etc.

    Parfois le contexte ne s'y prête pas.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Bref on a des gens qui, quotidiennement, agressent, torturent, violent et tue (et pas toujours dans cet ordre) pour obtenir leur dose.

    Et donc quand on se retrouve confronté avec un toxicomane déterminé à tuer, voici la position de la juge (je cite) :
    "l aurait dû prévenir la sécurité, appeler au secours".

    Il ne semblera pas forcément évident, d'un premier abord, pour le plébéien non convaincu de la grande omniscience des magistrats en matière de sécurité, que face à ce qu'on considère comme un danger immédiat il faille faire appel, de façon bruyante, à une aide extérieure qui mettra plusieurs minutes à arriver, alors que l'agresseur, lui, n'est qu'à quelques secondes.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Selon l'hypothèse de la défense pistorius pensait qu'un toxicomane en manque était en train de piller son armoire à pharmacie.

    Il faut savoir qu'en Afrique du sud, tous les jours, des toxicomanes s'attaquent à des villas de riches pour trouver de l'argent pour s'acheter de la drogue ou, encore mieux, piller l'armoire à pharmacie d'un sportif ou d'un handicapé.

    Evidemment certains n'y verront aucun rapport avec la situation de pistorius et compareront ça avec le fait de sonner à la porte. On ne pourra alors qu'admirer l'ampleur de leur mauvaise foi.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Verdict controversé ?
    Le verdict découle des éléments : il n'y a pas de preuve de l'intention.
    La controverse découle de la couverture médiatique.

    Grincheux
    Grincheux      (réponse à HeyBaal)

    Il y a bel et bien la preuve du résultat !!!

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à Grincheux)

    Et c'est là qu'on voit que vous ne comprenez absolument rien au problème.

    Si un type se rabat un peu vite après avoir doublé un bus, que le chauffeur fait un écart et envoie son engin dans un ravin, ça n'a absolument pas les mêmes conséquences juridiques que si l'automobiliste fait une queue de poisson VOLONTAIREMENT.

    Sérieusement, est-ce que vous ressentez le besoin d'expliquer le fonctionnement, les tenants et aboutissant d'un problème médical, en sachant que vous n'avez pas les connaissances requises pour le faire ?
    Non ?
    Alors pourquoi vous ressentez le besoin de le faire en matière juridique ?

  • Sentinelle 65
    Sentinelle 65     

    Pistorius, nouveau champion olympique de tir au pistolet au travers d'une porte ...
    il y a vraiment deux justices ... même chez eux ...

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à Sentinelle 65)

    Il y a simplement une procédure judiciaire dans laquelle l'accusation doit prouver ce qu'elle prétend.
    Ca vaut pour les riches et les pauvres, les noirs et les blancs.

Votre réponse
Postez un commentaire