En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Oscar Pistorius lors de son audience le 19 février.
 
Oscar Pistorius lors de son audience le 19 février. - DR

L'athlète sud-africain, a comparu mardi devant le tribunal de Pretoria pour le meurtre de sa petite amie. Le juge a retenu la préméditation, les chances de liberté sous caution sont minces.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
5 opinions
  • jean marie beau gosse     

    Liberté conditionnelle ? Et quoi encore ! En taule et qu'il y reste.................

  • Cynthia S     

    La fin de ton commentaire est un peu inutile...

  • Carambar     

    il ment "un accident" et veut être libéré ? comme Dutroux ? mettez moi un bracelet je suis sortable ! ben voyons

  • Lauthier     

    Il est un peu tard pour regretter !!! Qu'il reste en prison car se sont des gens qui sont capable de recommencer !!! Tellement il se la pète et se croit au dessus des autres !!!

  • HeyBaal     

    Je vois pas en quoi il représenterait une plus grande menace ou un risque plus élevé de fuir s'il avait accompli certains faits susceptibles d'être considérés comme une préméditation. En gros s'il avait pété un cable, tabassé un assassiné sa femme, non pas en le planifiant, mais parce qu'il est instable, la société aurait la grande chance de voir déambuler une bombe à retardement dans les rues ? Cette histoire est une "présanction", rien de plus. Et ça c'est pas normal.

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •