En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Oscar Pistorius au cours de l'audience du 7 avril 2014
 

Après s'être exprimé, en larmes, à la barre du tribunal de Pretoria pendant deux jours, Oscar Pistorius subit mercredi le contre-interrogatoire mené par le redoutable procureur Gerrie Nel.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    On peut faire un parallèle très simple : aux USA les gens sont questionnés tous les 4 ans sur des centaines de questions et ont (selon les états, les régions, les villes) pas mal de droit sur les armes. En Suisse il existe les consultations populaires et le droit des armes y est très souple. En France les citoyens sont consultés une fois tous les 6 ans. La seule tentative d'avancée démocratique c'est la timide réforme constitutionnelle de Sarkozy sur le référendum d'initiative populaire, et encore avec des conditions tellement strictes qu'elle est quasiment impossibles à mettre en oeuvre ... et le droit des armes y est extrêmement encadré. Encore plus loin, les anglais sont totalement soumis à leur système monarchique et la possession d'arme à feu y est quasiment interdite. Là c'est une soumission volontaire. On peut parler aussi de toutes les dictatures ou assimilées où la possession d'arme y est également très souvent interdite. Ce qu'on peut en déduire c'est que la confiance accordée (de gré ou de force) par les politiques aux citoyens et en leur responsabilité est directement en rapport avec la faculté et la responsabilité de posséder des armes. La confiance que porte une société en ses citoyens n'est pas un "problème" ! :)

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Sauf qu'il ne s'est pas plus levé l'arme à la main pour prendre son petit dej que vous donc la caricature ne mène nulle part. Tout le monde a des couteaux dans sa cuisine. Mais qui s'en sert pour tuer des gens ? Seulement les déséquilibrés. A qui confiez vous la responsabilité de savoir qui mérite d'avoir une arme ou pas ? A ceux qui laissent se créer des états de non droit où les gens fraudent, vendre de la drogue et se tirent dessus ? Eux on les laisse tranquille, mais on va chercher des poux dans la tête au quidam à titre préventif ? Ca et le fait d'avoir un fusil sur sa cheminée, ça implique combien de morts, de blessures graves, de traumatismes (plusieurs milliers d'agressions PAR JOUR, homejacking, saucissonage, torture, etc.) de gens qui n'ont pas été capables de se défendre par rapport au nombre de morts par "accident" ? Le type qui "pète un cable" bien que j'ai horreur de cette excuse, ou qui a des pulsions criminelles, qu'est ce qui l'empêche de tuer sa femme avec un couteau, ou à main nue, ne serait-ce que quand elle dort ? Rien. L'argument de la prévention c'est du pipeau pour désarmer les gens pour qu'ils soient démunis et soumis, obligé de se tourner vers le pouvoir tout puissant en qui réside le seul salut.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Si la fille craignait pour sa vie que faisait elle avec un "fêlé de la gachette" ? En voila une autre question intéressante qu'on peut laisser en suspens pour ménager son petit effet.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et comment vous pouvez savoir que ce n'est pas sa version, il a fait une déclaration publique et personne ne s'en est rendu compte ?

  • a son pepere
    a son pepere     

    Pour info ce n'est pas lui qui dit qu'il a cru avoir tiré sur un voleur, mais son avocat qui le pousse a suivre cet ligne de défense ! he oui ! il a commis un crime quelque soi la personne qui se trouvé derrière cette porte !

  • a son pepere
    a son pepere     

    Oui comme tu dis, nos fusils de chasse sont accroché au mur, sur la cheminé, dans une vitrine .. mais pas sous mon lit pour me levé tout les matins avec le fusil sur l'épaule pour prendre mon p'tit déj. ! pb de société qui laisse a n'importe qui le droit de s'équiper avec n'importe quoi ! au faite .. j'ai des couteaux dans ma cuisine .. c'est dangereux je pense !

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Dixit l'expert cowboy qui a vu l'ours qui a vu l'homme qui a vu l'ours. Vous avez affronté combien de dizaines, de centaines d'intrusions armées chez vous pour acquérir l'expérience vous permettant de porter des jugements en pareille matière ? Dans un pays avec une criminalité aussi élevée que l'Afrique du sud, avec les drogués violents qui attaquent les maisons riches pour voler les médicaments (quelle meilleure cible que Pistorius, comment s'étonner qu'ils puisse se sentir en danger ?) il faudrait être le dernier des imbéciles pour ne pas avoir une arme à la maison. Combien de fusils sont accrochés au dessus des cheminées dans nos campagnes, leur propriétaires sont-ils des experts en légitime défense ? Ca fait décidément trop longtemps que les Français connaissent une paix relative, ça les a complètement déconnecté de la réalité.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Le rôle d'un procureur c'est de défendre les intérêts de la société en établissant la vérité, pas d'accrocher une célébrité à son tableau de chasse ou de maximiser ses stats. C'est le genre de truc qui me dérange avec les modèles judiciaires de type anglo-saxons. Parce qu'à aucun moment il n'a nié avoir tiré sur sa femme, il a toujours dit qu'il avait cru que c'était un voleur, dans un pays où l'intrusion dans un domicile de drogués extrêmement violents qui viennent piller l'armoire à pharmacie d'un handicapé (et au passage violer, torturer et tuer ce qui se présente, et pas toujours dans cet ordre) est une triste réalité. Alors à quoi sert de le lui faire répéter ? "Donner l'impression" qu'il est coupable, influencer le jury. "Pourquoi alors Reeva, qui était dans la pièce, n'aurait-elle pas signalé sa présence?" -> vous avez rapporté les propos de témoins qui ont tout entendu, alors pourquoi laisser la questions en suspens ?

  • a son pepere
    a son pepere     

    La plus grave erreur est d'avoir une arme chez soi et ne pas savoir se maîtriser ! Bref, un malade de plus de la gâchette !

  • laclasse
    laclasse     

    Pipeau

Votre réponse
Postez un commentaire