Pistorius devant le juge, jour des obsèques de sa victime

L'affaire Pistorius continue de bouleverser l'Afrique du Sud, à la veille des funérailles de sa victime Reeva Steenkamp mardi. Le jour même où le champion d'athlétisme comparaît pour entendre le détail des éléments d'enquête retenus pour l'accuser d'un "meurtre" qu'il nie.

D.N. avec Julien Migaud-Muller
Le 19/02/2013 à 7:05

Pistorius : la thèse de la dispute entre amants de plus en plus solide - 17/02


Affaire Pistorius : le scénario du crime se précise - 18/02


Oscar Pistorius comparaît ce mardi pour se voir signifier le détail des éléments retenus à charge par l'enquête portant sur le meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp. L'audience aura lieu au tribunal de Pretoria. En détention dans un commissariat de la ville, le champion handisport sud-africain avait obtenu quelques jours vendredi pour préparer sa défense et tenter d'obtenir une libération sous caution. Pièces à conviction, rapport d'autopsie: l'audience de mardi pourrait tourner au grand déballage, avec dans le rôle clé le procureur qui lira le contenu du dossier à charge.

Oscar Pistorius, 26 ans, handicapé de naissance, a été l'une des stars des JO de Londres en 2012, prenant le départ avec les valides du 400 mètres et du 4x400 mètres.                        

Une vague d'émotion parcourt le pays

Les obsèques de la victime, Reeva Steenkamp, auront également lieu ce mardi. "Une cérémonie d'environ une heure avec famille et amis aura lieu à Port Elizabeth dans un crématorium qui peut contenir 100 à 120 personnes assises", a indiqué Mike Steenkamp, l'oncle de la top-modèle de 29 ans, tuée de quatre balles de 9 mm au domicile de Pistorius le jour de la Saint-Valentin.

Des messages de condoléances ont afflué du monde entier selon son oncle, de nombreuses fleurs été déposées devant le domicile de la famille de ses parents et des habitants de Port Elizabeth ont même proposé d'héberger des proches.

La question du jour

Faut-il permettre l'ouverture de tous les magasins le dimanche?