Le Petraeus Gate en 5 questions

QUESTIONS RÉPONSES - Vendredi dernier, le numéro 1 de la CIA a démissionné de son poste pour adultère. Un véritable coup de tonnerre dans l'administration Obama. Retour sur une affaire complexe.

M.G.
Le 14/11/2012 à 14:02
Le général David Petraeus (Karen Bleier - AFP)

Scandale à la CIA : le patron David Petraeus mis en difficulté par ses deux maîtresses


Trois jours seulement après la réélection de Barack Obama, le 9 novembre, le très respecté directeur de la CIA David Petraeus annonce dans un message à ses employés qu’il démissionne pour avoir "fait preuve d'un énorme manque de jugement en (s') engageant dans une relation extraconjugale". BFMTV.com vous résume l'affaire en cinq questions.

Qui est David Petraeus ?

Le général David Petraeus était directeur de la CIA, la puissante agence de renseignement américaine, depuis le 30 juin 2011.  En 2003, il était responsable des troupes américaines pour le nord irakien et pilote la 101e division aéroportée. Il a ensuite supervisé jusqu'en 2005 la reconstruction de l'armée irakienne. En 2007, il a été nommé à la tête de la coalition en Irak, puis a commandé les 140.000 soldats de l'Isaf en Afghanistan.

Pourquoi a-t-il démissionné ?

La raison invoquée par le général est d’ordre "personnel". Dans un message à ses employés, il annonce sa démission : "Hier après-midi [le 8 novembre], je me suis rendu à la Maison Blanche et j'ai demandé au président d'accepter ma démission de directeur de la CIA pour raisons personnelles". Et de préciser : "Après plus de 37 ans de mariage, j'ai fait preuve d'un énorme manque de jugement en m'engageant dans une relation extraconjugale. Un tel comportement est inacceptable à la fois comme mari et comme dirigeant d'une organisation comme la nôtre". Fin de citation.

Apparemment, ce n’est pas Petraeus qui à l’origine de la décision, selon le Times. Mais James Clapper, directeur national du renseignement, qui l'aurait conseillé de démissionner. Sans doute parce que cette relation extra-conjugale posait des questions de sécurité, le laissant à la merci d'un chantage.

Comment la (love) affaire a-t-elle été découverte ?

C'est à la fin de l'été que le FBI découvre la liaison de Petraeus - aujourd'hui terminée -  en enquêtant sur des emails "menaçants" de Paula Broadwell, la maîtresse de David Petraeus, adressés à une autre femme, Jill Kelley. Celle-ci effrayée par ces messages avait demandé la protection du Bureau fédéral.

>> A LIRE AUSSI : Amour, jalousie et démission

Au mois d'octobre, Paula Broadwell et David Petraeus sont entendus par le FBI. Ils découvrent dans l'ordinateur de Broadwell des dossiers classés secret. Mais le 2 novembre, les enquêteurs concluent qu'il n'y aucun élément laissant penser que le directeur de la CIA lui a fourni des documents classifiés et violé la loi.

Pourquoi la Maison Blanche a-t-elle été prévenue aussi tard ?

La démission de David Petraeus a surpris tout le monde. Et Barack Obama, le premier.

Il a fallu quatre mois pour que les responsables du pays soient informés d'une enquête ouverte cet été sur la liaison adultère du général, ayant abouti à sa démission.

Des élus républicains s'interrogent aussi sur la concomitance de cette démission avec les auditions à huis clos prévues cette semaine devant le Congrès sur l'attaque contre le consulat américain le 11 septembre à Benghazi.

Où en est l'enquête ?

Un agent du FBI ayant travaillé sur le dossier fait aussi l'objet d'une enquête interne selon le Wall Street Journal. L'agent a en effet envoyé des photos de lui torse nu à Jill Kelley, celle qui lui avait demandé de l'aide après avoir reçu des emails menaçants. 

Puis, nouveau coup de théâtre mardi, le général John Allen, commandant des forces de l'Otan en Afghanistan, serait également lié au scandale. Selon, un responsable du Pentagone, le FBI a découvert 30.000 pages de correspondance entre le général John Allen et Jill Kelley...

Toute l'actu International

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?