Mort de Jaabari : "préoccupée", la France appelle au calme

Les Etats-Unis, eux, sont "solidaires" du pays "dans son droit de se défendre contre le terrorisme". Israël est prêt à lancer une opération terrestre à Gaza "si nécessaire".

L.B avec AFP
Le 14/11/2012 à 18:25
Mis à jour le 15/11/2012 à 14:43

Les Etats-Unis "surveillent de près" l'évolution de la situation à Gaza après l'élimination du chef des opérations militaires du Hamas,Ahmad Jaabari. Le pays soutient le droit d'Israël à se "défendre contre le terrorisme", déclare mercredi un porte-parole du Pentagone.

"Nous sommes solidaires de notre partenaire israélien dans son droit de se défendre contre le terrorisme", a-t-il ajouté. Un haut responsable américain de la Défense a de son côté indiqué que "les Etats-Unis respectent le droit d'Israël à la légitime défense".

De son côté, le ministère des Affaires étrangères a expliqué dans un communiqué que la France est "extrêmement préoccupée" et appelle Israéliens et Palestiniens à "s'abstenir de toute escalade de la violence".

"Elle appelle les parties à s'abstenir de toute escalade de la violence, dont les populations civiles israélienne et palestinienne paieraient immanquablement le prix".

L'armée prête à lancer une opération terrestre

Israël se dit prêt à lancer une opération terrestre à Gaza "si nécessaire". "Toutes les options sont sur la table. Si nécessaire, l'armée est prête à lancer une opération terrestre à Gaza", déclare un porte-parole militaire sur son compte officiel Twitter.

La porte-parole de l'armée israélienne, Avital Leibovich, a déclaré que le raid à Gaza était le début d'une opération militaire contre les groupes armés dans la bande de Gaza.

Le conseiller pour la sécurité nationale du président américain Barack Obama, Tom Donilon, s'est entretenu lundi avec son homologue israélien, Yaakov Amidror, à la Maison Blanche alors que les autorités israéliennes évoquaient la probabilité d'une opération militaire contre la bande de Gaza après une flambée de violences à la frontière de ce territoire palestinien.

Toute l'actu International

La question du jour

Etes-vous prêt à acheter certains médicaments hors des pharmacies ?