En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu, lors d'une conférence de presse à Ankara le 17 août 2015
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Turkay
    Turkay     

    Les Turcs on choisit leur camp depuis bien longtemps et il s'agit avant tout de leurs intérêts. Tellement facile pour les occidentaux et les russes de mettre le bordel quand on est pas frontaliers avec la Syrie, l'Irak, l'Iran. Le retour de bâton est proche méfions nous.

  • bernadete
    bernadete     

    on va les croire, pas un mot de leurs sorties de territoires pour massacrer les kurdes, les occidentaux ont déciment de très mauvaises fréquentations.

  • moi05
    moi05     

    J'ai une très relative confiance en ce Monsieur....et c'est un euphémisme.

  • AMANITES
    AMANITES     

    AMANITES
    Il est grand temps de choisir votre camp messieurs les gouvernants Turcs

  • domino
    domino     

    les turcs jouent le triple jeu poutine l'a compris mais pas les européens encore une fois.........heureusement que poutine est la sinon la syrie serait déjà plongée dans les abimes

  • LILLOIS
    LILLOIS     

    vas -y POUTINE,les turcs magouilles avec l'ennemi

Votre réponse
Postez un commentaire