En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Paris refuse de commenter une éventuelle étude demandée par l'allemagne
 

PARIS (Reuters) - L'exécutif français n'a pas voulu commenter vendredi une information selon laquelle l'Allemagne, craignant un décrochage de...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

40 opinions
  • Maxi10
    Maxi10     

    L' Allemagne a plus perdu en passant à l' Euro qu'en conservant son Deutsch Mark

  • Red Doctor
    Red Doctor     

    Les allemands ont demandé au conseil des "sages" un rapport ? Le conseil des "sages" ou siège Mr Jacques Chirac ( connu pour les emplois fictifs de la mairie de Paris ... ) , vu d'ici ça ne m'a pas l'air vraiment pertinent ! Autant demander aux patrons de sauver l'emploi en France et entre une demie Grèce et une demie France : ça fera toujours un partenaire complet a l'Allemagne ... !

  • Misterklean
    Misterklean     

    Pauvre type!
    Je comprends mieux pourquoi le Paquebot FRANCE est au bord du gouffre avec des énergumènes à 2 neurones comme vous qui élisent des incapables au pouvoir.La situation est claire que les allemands ne cautionneront jamais les pays mauvais gestionnaires et leur passé leur a donné raison.N'en déplaise à certains et certaines qui n'ont pas appris l'histoire de l'Europe.

  • victoria88
    victoria88     

    Manifestations en Espagne contre les expulsions, après un 2e suicide
    9 novembre 2012 à 23:58_____________

    Des manifestants protestent après le suicide d'une femme qui devait être expulsée, le 9 novembre 2012 à Madrid (Photo Rafa Rivas. AFP)________________
    Aux cris de "banquiers assassins", des centaines de personnes ont manifesté vendredi à Madrid après le suicide d'une femme au Pays Basque qui devait être expulsée, le deuxième en 15 jours en Espagne, tandis que le gouvernement a annoncé envisager un moratoire sur les expulsions._________________
    Des manifestations ont aussi eu lieu à Barakaldo, ville du Pays basque où une femme de 53 ans, Amaya Egaña, ancienne élue socialiste, s'est suicidée, selon la police basque, "alors que les huissiers allaient l'expulser de son logement"._____________________
    "J'espère que nous pourrons parler lundi de l'arrêt temporaire des expulsions qui touchent les familles les plus vulnérables", a annoncé peu après le chef du gouvernernement Mariano Rajoy, en meeting à Lleida, en Catalogne pour soutenir la candidate de son parti de droite aux élections du 25 novembre dans la région.----
    Et parler "des seuils d'exclusion, pour mieux appliquer le code de bonne conduite (ndlr: des banques), pour pouvoir négocier la dette et rester dans le logement. C'est un sujet difficile et j'espère que nous pourrons donner bientôt de bonnes nouvelles à l'ensemble des Espagnols", a-t-il ajouté.________________
    Les associations luttant contre les expulsions fustigent la loi actuelle qui abouti à ce que de nombreux propriétaires, incapables d'honorer leurs traites, soient expulsés de leur logement tout en devant continuer à payer leur crédit aux banques.________________
    "Coupables! coupables!", "honte! honte!" criaient les manifestants à Madrid, dénonçant les banques, comme Bankia, récemment nationalisée et renflouée par les contribuables,…………………………… qui continuent d'expulser les petits propriétaires frappés par le chômage et la crise…………………………………………………..
    Rejoints vendredi soir par une centaine de manifestants, des petits propriétaires ruinés et menacés d'expulsion campent depuis le 22 octobre dans le centre de la capitale espagnole devant Caja Madrid, l'une des caisses d'épargne ayant fusionné pour former Bankia.
    "Escroquerie du crédit", proclamait une banderole accrochée aux barreaux devant la banque.
    "Bankia trompe, escroque et chasse les gens de leur maison", pouvait-on lire sur les pancartes, agitées par les manifestants qui ont observé une minute de silence à la mémoire de Amaya Egaña.
    Il s'agit du deuxième suicide en raison des expulsions qui se multiplient dans une Espagne en récession et où le chômage frappe plus d'un actif sur quatre. Le 25 octobre, un homme, José Luis Domingo, avait été retrouvé pendu dans le sud de l'Espagne au moment où il devait être expulsé de son logement.
    Avec 350.000 propriétaires surendettés expulsés depuis l'éclatement de la bulle immobilière en 2008, ce phénomène est l'une des manifestations les plus criantes de la crise économique en Espagne.
    Face à cette situation, le gouvernement a annoncé vendredi qu'il présenterait lundi des propositions à l'opposition socialiste afin de s'accorder sur des mesures d'urgence pour freiner les expulsions et afin de protéger les populations les plus vulnérables.
    Un récent rapport écrit par plusieurs magistrats a dénoncé "des procédures juridiques extrêmement agressives" d'expulsion à l'encontre d'emprunteurs "sans défense".

  • RAMSES 56
    RAMSES 56     

    demain on est le 11 novembre! alors les boches on se tait! pro europe on sait de qui il tient! LAVAL portrait au dessus de son lupanard! ça c'est certain!

  • zazy
    zazy     

    très bien. Puis-je toutefois vous rappeler que la RFA n'existe plus et que l'on dit l'Allemagne, ce qui n'est pas bénin d'ailleurs Car la RFA a dû "absorber" la RDA, énorme tâche et s'en sort bien. Mais il est vrai que l'euro a été fait sur mesure pour l'Allemagne. Cet euro...

  • smartiz
    smartiz     

    c'est un grec qui s'ignore!

  • jklm
    jklm     

    on est sauvé...................ouf jn ai eu peur

  • roserouge
    roserouge     

    Il n'y a pas qu'en France que les doutes s'accumulent sur la stratégie de François Hollande. Les Allemands commencent eux aussi à se demander s'il y a un pilote dans l'avion. Le très populaire quotidien Bild n'y va pas par quatre chemins. Le journal à plus gros tirage de la presse allemande se demandait mercredi : "LA FRANCE SERA-T-ELLE LA NOUVELLE GRECE?" L'article, consultable en ligne, assène que LA FRANCE EST " EN CHUTE LIBRE " et que "le président nouvellement élu, François Hollande, ne réagit pas". C'est notamment l'ancien chancelier GERHARD SCHROEDER qui a inspiré le journaliste Nikolaus Blome, auteur de l'article. Le père de l'agenda 2010, un train de réformes d'inspiration libérale qui a fait passer l'Allemagne du statut " d'homme malade de l'Europe" à une machine à exporter, NE S'EST PAS PRIVE DE DOUTER PUBLIQUEMENT DU CHEF DE L'ETAT FRANCAIS, en marge de la conférence européenne du Berggruen Institute, qui rassemblait à Berlin de nombreux responsables et ex-responsables politiques et économiques. "Les promesses de campagne du président français vont voler en éclats face à la situation économique", a lâché Gerhard Schröder GEHRARD SCHROEDER , pourtant SOCIAL-DEMOCRATE (... )( source : http://www.lepoint.fr/economie/la-france-sera-t-elle-la-nouvelle-grece-02-11-(...) )

  • baudalex
    baudalex     

    La semaine passée, un responsable placé au cœur de la machine gouvernementale à Berlin avait dressé pour le Figaro l'inventaire des recettes des économistes allemands,"pour créer un choc de compétitivité en France: «baisser le coût du travail», «abolir les 35 heures», «augmenter la flexibilité», «mettre fin aux avantages des fonctionnaires trop privilégiés par rapport aux emplois précaires», «réduire le poids de l'État dans l'économie», «lever les barrières à la concurrence», «baisse des impôts», «réforme du système social, notamment les retraites».Ils jugent donc essentiel que François Hollande prenne les devants avant un réveil tardif, mais potentiellement dévastateur, des marchés. «Ce serait bien si les socialistes engageaient maintenant vraiment des réformes structurelles. Cela ferait du bien au pays et à l'Europe», a déclaré, à propos de la France, Volker Kauder, président du groupe parlementaire des conservateurs et proche. (CF le Figaro 10/11/12)

Lire la suite des opinions (40)

Votre réponse
Postez un commentaire