En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Hollande et rome attendent des solutions du conseil européen en octobre
 

par Elizabeth Pineau ROME (Reuters) - François Hollande et Mario Monti ont invité mardi le prochain Conseil européen d'octobre à prendre des...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • 00000000000007
    00000000000007     

    Quitter l’union européenne

    Il faut sortir de l’union européenne…

    Pourquoi ? Comment ? Pour faire quoi ?

    1- Parce que la mondialisation et son prototype antidémocratique - l’union européenne - poursuivent leur spirale suicidaire.

    Leur credo : ‘libre circulation des hommes, des capitaux et des biens’ est générateur de pauvreté, de pillage économique, d’anarchie sociologique et demain de guerres civiles.

    Leurs modes d’action (bâillonnement des Peuples, suppression des frontières, délocalisations, privatisations, financiarisation, foutoir migratoire) n’ont qu’un but : casser les Peuples, détruire les Nations, étouffer les Etats.

    Cette globalisation diabolique (agrégat malsain - il faut le répéter- des internationalistes et des capitalistes) nous conduit vers une triple confrontation : le ‘trou noir’ asiatique, l’embûche islamique et l’impasse écologique.



    2- Comment sortir de l’union européenne ?

    En revendiquant l’application de l’article 49A1 du Traité de Lisbonne.

    Celui-ci admet que : ‘Tout Etat membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union.’.

    Naturellement les constitutionnalistes apatrides et les européistes de tous bords ne voulaient à aucun prix du 49-A1. Mais c’était contraire au droit international public. Car, conformément aux droits universels de l’Homme, le Pacte de l’ONU de 1966 sur les droits civils et politiques stipule : “les peuples ont un droit inaliénable à disposer d’eux-mêmes”.

  • erbrauw
    erbrauw     

    L'énergie déployée pour un statu quo est remarquable ! On attend que la croissance vienne des autres pour en profiter un "peu" mais on entreprend rien pour favoriser une réduction des dépenses dans le fonctionnement de l'état et des entreprises.Attendre un accord des partenaires sociaux qui pour certains en sont encore "à la lutte des classes " devient illusoire et les décisions nécessiteront une prise de responsabilités de la part du gouvernement lequel paraît peu enclin au risque du mécontentement.

  • Ilian
    Ilian     

    Ca veut dire que les autres capitales de la zone euro n'en veulent pas sans doute !

  • pikpik
    pikpik     

    On va donner l exemple ! Mort de rire
    On va surtout plonger avec ce sociopathe malgré les exemple grec et portugais...
    Réduire le déficit en embochant 200000 fonctionnaires, en légalisant les ROM et en leurs donnant des bo Ti logements, en distribuant des alloc et des primes de rentrée scolaire Abherente à des familles ayant des enfants pour créer du revenu.
    La fin du monde à bien commencé en 2012

  • zipo75
    zipo75     

    Les solutions ,ce n'est pas eux qui les ont ! les politiciens parlent dans le vent ,car ils n'ont pas d'argent ! point bar !!!
    il n'y a qu'une seul solution,et c'est Marine qu'il là ! l'Europe nous apporte que la misère pour les pauvres et les impôts pour les riches !

  • cathelyne38
    cathelyne38     

    Ils veulent tellement une solution en octobre que notre Président est pressé de signer le MES avant...

  • divinplombier
    divinplombier     

    quelque soit le gouvernement en place vous savez très bien que la marge de mainoeuvre est
    très réduite,
    un seul exemple s'il un faut un : réduire le déficitte à 13% coût 48 millions d'euros ça représente quoi - 0.4 %de décroissance pour une durée de 4 ans PIB actuelle.

  • .realiste
    .realiste     

    la zone euro est en crise et pour longtemps ,elle est la porte ouverte a tous les spéculateurs qui veulent vendre des produits fabrique en dehors de Europe en en retirant le maximum d'argent sans en payer ni les taxes et charges donc plus de bénéfice , sans règles, nous allons sombrer en Europe , les anglais eux chantre du libéralisme sont en récession et en crise grave une économie en ruine base sur la bourse aux mépris des ses citoyens qui vienne se faire soigner en France afin de ne pas mourir chez eux sans soins..

  • Ce que j'en dis !!!
    Ce que j'en dis !!!     

    "La France donnera l'exemple dans un budget 2013 marqué, a-t-il dit, du triple sceau de la stabilité de la dépense publique et des effectifs dans la fonction publique, et de la réduction des déficits." On ne parle pas de réduire les dépenses mais la stabilité, on ne parle pas de réductions des effectifs publics mais de la stabilité, et on parle de réduction des déficits à la fin . Attendez moi ce que je comprend et je pense ne pas être le seul, c'est plus d'impôts et de taxes, car pas de réductions des dépenses et pas de réductions des effectifs. Oup's je nous souhaite à tous bon courage . Là on y va et comme il faut.... Là je commence à avoir un peu peur du résultat.

Votre réponse
Postez un commentaire