En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le pape François avant son élection, le 13 février 2013 à Buenos Aires.
 

Le souverain pontife a été choisi par le Conclave pour rénover le gouvernement de l'Eglise terni par des scandales. Huit cardinaux de tous les continents ont été choisis pour le conseiller.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Burgou23
    Burgou23     

    8 prélats, 8 "senatus consultes", des gens de pouvoir. L'église ne peut attendre de profondes réformes de la part de ces "castes". C'est l’équivalent de nos hommes politiques : le salut ne viendra pas d'eux.

  • Carambar
    Carambar     

    à son âge ... des réformes ? le temps il n'en a pas beaucoup ! ... comme Hollande qui attend la croissance il ferait mieux d'accélérer

Votre réponse
Postez un commentaire