En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le pape François avant son élection, le 13 février 2013 à Buenos Aires.
 
Le pape François avant son élection, le 13 février 2013 à Buenos Aires. - DR

Le souverain Pontife profite de la proche fin du Ramadan pour adresser un message de respect aux musulmans. Il appelle à la fin de "la critique injustifiée ou diffamatoire".

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
2 opinions
  • 1351917
    1351917     

    Pape François a dû faire un gros effort pour ne pas condamner les mariages pédophiles et forcés, les séquestrations des touristes et les égorgements dans tous les pays islamiques, les viols et assassinats de femmes au Pakistan, les assassinats des chrétiens et la persécution religieuse, la destruction des églises par les rebelles islamiques en Syrie, la complicité des musulmans "silencieux" avec les criminels et les terroristes, l'assassinat des deux évêques chrétiens en Syrie.......

  • calentita
    calentita     

    Et pour les chrétiens d'Egypte, tu dis aux intégristes de ne pas les égorger. Ceux ne sont pas des moutons.

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •