En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La cité de Palmyre, trésor antique en Syrie, est menacée de destruction par le groupe Etat islamique.
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Colibrick
    Colibrick     

    Prise de Palmyre par l'Etat Islamique : les djihadistes peuvent remercier François Hollande !
    La conquête par les djihadistes de l’Etat Islamique de la ville de Palmyre, § a mis en pleine lumière l’indifférence et l’immobilisme de la coalition internationale qui a préféré sacrifier les populations civiles et un patrimoine inestimable plutôt que d’apporter son concours à l’armée syrienne.
    Dans ce contexte de chaos généralisé, on ne répétera jamais assez combien la responsabilité des gouvernements UMP et PS est grande dans la flambée djihadiste §. En soutenant et en aidant diverses factions islamistes en Syrie et en appelant ouvertement à la guerre contre Bachar el-Assad, François Hollande a commis une faute grave. Si on ajoute l’action de Nicolas Sarkozy, qui a engendré le chaos et l’expansion des islamistes en Libye, le discrédit de la classe politique UMPS est total.
    Face à la menace islamiste, la France doit revoir intégralement sa politique étrangère. Alors que l’Etat Islamique contrôle une partie des ports en Libye et contrôle certains réseaux de passeurs de clandestins, il est urgent de retrouver des frontières nationales et notre souveraineté politique §
    Trop longtemps, les gouvernements qui se sont succédé ont joué avec la sécurité des Français : ils ont sous-estimé les risques d’infiltrations djihadistes, mené des politiques d’immigration massive et continue, mis en place une justice laxiste. § N. Bay FN 22/05/15

Votre réponse
Postez un commentaire