En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Pakistan: un projet de loi religieux pour autoriser les hommes à "battre légèrement" leurs femmes

Le 5 mai 2016, à Abbottabad, la police pakistanaise escorte des individus suspectés d'avoir tué et brûlé une femme ayant aidé son amie à s'enfuir avec son amant, pour se marier. (Photo d'illustration)
 

Des médias et des internautes pakistanais ont jeté l'opprobre ce vendredi sur une proposition de responsables religieux voulant accorder aux hommes le droit de "battre légèrement" leurs épouses si elles refusent, par exemple, de consentir à une relation sexuelle sans justification religieuse.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • craputus
    craputus     

    Ba alors les féministes et autres associations de gauche et d'extreme-gauche, on vous entend pas sur ce sujet??? Ah non on critique pas ses amis!!!!!

  • laveritesvp
    laveritesvp     

    A quand en France

    Rien à perdre
    Rien à perdre       (réponse à laveritesvp)

    Au rythme où on va en France c est dans quelques mois

  • deuxc
    deuxc     

    La France a t-elle de très bons rapports commerciaux avec pays? On entend personne des droits de l'homme et autres assos...Pourquoi?

  • SebT
    SebT     

    Hummm sympa ça...peut être a exploiter en France...grrr

  • B500
    B500     

    Je comprends pas ...j ai toujours entendu dire et lu dans la presse, que c etait une religion d amour et de paix.... On nous aurait menti ?...

  • Hugo96
    Hugo96     

    Peut-on me dire quelle justification religieuse doit donner la femme pour refuser de se faire .......?????

    truc
    truc      (réponse à Hugo96)

    Satan l'habite ?
    Ok je sors ...

Votre réponse
Postez un commentaire