En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Les autorités pakistanaises, à l'origine d'une campagne contre les mauvais payeurs d'électricité, se sont vu imposer leur propre médecine mardi lorsque des responsables ont coupé le courant au Parlement, à la présidence et au gouvernement en raison de millions de dollars de factures impayées.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire