En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Otages AQMI - Diane Lazarevic: «Et mon père dans tout ça ?»
 

Alors que 4 otages français ont été libérés au Niger, Diane Lazarevic, la fille d’un Français retenu au Mali, demande chez les Grandes gueules qu’on s’occupe de son père. Selon elle, il aurait dû être libéré en même temps que les autres.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • cogito Ergosum
    cogito Ergosum     

    je soutiens Diane!

  • zanetti francis
    zanetti francis     

    ben disons que lui il travaille pas pour areva et comme areva s est 80% l etat je vous laisse deviner la suite .

  • dam1180
    dam1180     

    courage MMe la France est avec vous battez vous faites du bruit demandez des explications a Hollande par le bias de la presse il sera faorcer de reagir

  • france
    france     

    d'après ce que j'ai lu il était en voyage d'affaire (il ne faisait pas du tourisme)mais pour l'état il doit y avoir les bons otages et les moins bons;et bien sûr ceux d'arava étaient placées au dessus du panier!!!

  • lamichederennes
    lamichederennes     

    il rentrera madame du moins je le souhaite et votre discours est courageux bravo NOUS SOMMES DE TOUT COEUR AVEC VOUS;

  • VIA IZQUIERDA NORD59
    VIA IZQUIERDA NORD59     

    Il rentrera madame, si ils doivent payer qu'ils paient, après les avoirs identifiés

  • Caton l ancien
    Caton l ancien     

    Les recherches et les négociations pour libérer les otages sont entre les mains de spécialistes du quai d'Orsay et de la DGSE qui font leur boulot plutôt bien, quel que soit le gouvernement en place. Pour toutes les nations et dans toutes les régions du monde, les libérations d'otages sont longues et problématiques, même si elles ont une fin heureuse le plus souvent. Je comprends que les proches puissent être sur les nerfs, mais compte-tenu des réactions tonitruantes de cette dame, je pense qu'il est prudent de ne strictement rien lui dire sur ce qui est en cours pour libérer son père si elle veut le revoir un jour...

  • matetlena
    matetlena     

    Il a été là bas de son plein grès pour son compte personnel alors que c'était fortement déconseillé. IL ne fallait pas. Dommage pour lui mais nous n'avons pas a payer.

Votre réponse
Postez un commentaire