En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Washington, les bras en V...
 

Cris, larmes, danses, embrassades... La victoire de Barack Obama a suscité beaucoup d'émotions. Aux quatre coins du monde. Retour en images sur ces moments historiques.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • cea7ane
    cea7ane     

    Obama en s'emparant de la présidence des EU s'empare du pouvoir de la planète. Il le sait. Mais toute la planète le sait aussi. Et elle attend qu'il fasse ses preuves.

    Il ne doit pas l'ignorer : l'humanité toute entière attend que les hommes influents s'attaquent aux vrais problèmes qui nous menacent et tout d'abord qu'ils aient le courage de les appeler par leurs noms :
    il serait indécent d'être encore communiste aujourd'hui.
    Mais n'est il pas tout aussi indécent, criminel et absurde
    de se déclarer libéral et de défendre un système économique
    structurellement responsable de la profonde misère d'un gros tiers de la population du globe, responsable du saccage de la planète, responsable des nationalismes et des guerres abominables qu'ils ne cessent de provoquer depuis deux siècles.

    Ce n'est pas une simple crise financière. Pas une simple crise économique. Pas une simple crise sociale. ¨Pas une simple crise alimentaire que nous avons à affronter.
    C'est bien plus grave : c'est une crise de civilisation aigüe dont on ne sortira pas sans avoir reconsidéré et révisé de fond en comble l'ensemble des valeurs qui nous ont guidés depuis deux millénaires. Le Président Obama le sait. Il doit le dire.
    Et il doit peser de tout son poids sur les décideurs pour qu'ils ouvrent le dossier du colossal redressement indispensable pour sauver l'humanité.

    Monsieur Obama n'a pas le choix : seul la plus grande audace, la plus lumineuse intelligence, la plus grande sagesse peuvent le sauver et nous sauver avec.

    Je lui souhaite le plus grand succès.

    charleroi, vendredi 07.11.2008
    christian erwin andersen
    poète, écrivain, grand voyageur belge
    *


    [color=#ad0000]* Publication de coordonnée personnelle non autorisée
    Merci de votre compréhension
    Modération RMC
    [/color]

Votre réponse
Postez un commentaire