En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Hassan Rohani est prêt à négocier sur le nucléaire
 

Réelle volonté d'ouverture ou discours sans conséquence? Alors que le nouveau président iranien, Hassan Rohani, a appelé l'Occident au dialogue, le chercheur Thierry Coville estime que les Occidentaux devraient saisir cette chance.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Forever
    Forever     

    On s'est ramollit surtout ! L'Iran joue la montre tout simplement et les caniches qu'on a au pouvoir ont peur de provoquer une flambée des prix suite à une telle guerre sur le pétrole, impact impossible à contourner de toute manière et qui ne durerai pas très longtemps non plus, une fois le pays sous le contrôle et les puits sous bonne garde c'est bon. >>> Il faut arrêter la démago' politiquement correct, l'Iran c'est de la merde au gouvernement et si on attend qu'ils aient la bombe nucléaire on risque largement plus que si nous attaquions au plus vite. Ils n'ont aucun allié militaire, on a peur de quoi ?

  • thewindwaker
    thewindwaker     

    A propos d'Israel, comment regler un problème diplomatiquement alors que l'autre parti refuse l'existence même d'un pays et souhaite la destruction de son peuple ?
    C'est vrai que la solution diplomatique a bien avancé l'Europe et les Etats-Unis ces dernières années

  • Forever
    Forever     

    Non mais c'est vraiment un connard finit ce président, il insulte l'existence même d'Israël et après il vient jouer le type Open ! On aurait tort de ne pas saisir l'importance du moment ? Il a raison...on aurait tort de ne pas effectuer une action militaire totale contre ce pays et ce dans les plus brefs délais. Voilà la réponse que nous devrions lui opposer, l'armée US, EU & israélienne dans sa gueule, une telle puissance de frappe on en finirait avec ce régime en 30 jours. Ensuite le plus délicat serait les poches de résistance et la stabilisation du pays.

  • thewindwaker
    thewindwaker     

    aucun rapport

  • infox
    infox     

    La dette totale des usa, 6 fois plus importante que prévu :
    http://rt.com/usa/us-debt-study-hamilton-economy-103/

Votre réponse
Postez un commentaire