En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le mur des Lamentations
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • hugues01
    hugues01     

    Le conseil de sécurité a déclaré "que les Musulmans doivent pouvoir prier en paix sur ce lieu, dégagé de toutes violence, menaces et provocations".
    Belles "paroles verbales" !
    Et la réponse de Netanyahou à ces "préoccupations" de l’ONU, c’est l’annonce concernant le renfort des effectifs de police, avec 800 policiers qui vont venir s’ajouter aux milliers qui sont chargés de la répression des Palestiniens de Jérusalem-Est.
    Et pour bien montrer son mépris pour le droit international et pour les Palestiniens, il a empêché le premier ministre palestinien Rami Hamdallah, accompagné de deux "responsables de la sécurité" au sein de l’AP, d’entrer à Jérusalem, vendredi.
    Il les a fait bloquer au checkpoint d’Hizma à l’Est de Jérusalem
    Où veut en venir le gouvernement israélien en multipliant les provocations contre les lieux saints musulmans et les fidèles musulmans ? Les colons juifs veulent-il vraiment s’emparer de la Mosquée Al-Aqsa ou bien le régime israélien cherche-t-il à mettre le feu aux poudres pour sortir de son impasse actuelle et de l’épouvantable image qui lui colle à la peau dans l’opinion publique internationale. Quelques attentats suicides pourraient peut-être aider à retourner cette opinion et à entonner à nouveau la rengaine des "représailles", espère peut-être Netanyahou.
    Une seule chose est claire, ceux qui se disent préoccupés peuvent le rester tant qu’ils n’envisageront aucune sanction contre l’occupant et ses crimes de guerre.
    Mais les mêmes qui demandent des bombardements sur la Syrie, ne lèvent pas le petit doigt contre Israël, la plus grande menace pour la paix dans le monde.

Votre réponse
Postez un commentaire