En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Moctarmar
    Moctarmar     

    Et pourtant un accord de paix a ete signe a Ouagadougou entre le MNLA et l'administration Malienne.

    Interrogé par l'AFP à Bamako, le colonel Diaran Koné, du ministère malien de la Défense, a parlé « de quatre morts, et de beaucoup de blessés », chiffres qui n'ont pas été confirmés par d'autres sources. « Des éléments du MNLA sous la conduite de Moussa Yatara, déserteur de l'armée malienne, ont ciblé les maisons et les populations favorables » à l'unité du Mali, a-t-il accusé. Selon lui, « Il y a eu des morts et beaucoup de blessés parmi les populations concernées qui fuient pour se réfugier auprès du détachement militaire malien ».

    Une "violation" de l'accord de Ouagadougou

    Le militaire a appelé « la communauté internationale » a reconnaître « la violation » par le MNLA de l'accord de paix entre la rébellion touarègue et le gouvernement malien de transition, signé le 18 juin à Ouagadougou.

    Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Mali : au moins un mort dans des violences à Kidal
    Ceci demontre clairement que ces gens n'ont aucun respect des institutions. Faites appliquer la loi, jugez les et punnissez les en fonction de la loi.


    Ceci montre nettement

Votre réponse
Postez un commentaire