Noël d’austérité en Espagne

Touchés par la crise, cette année encore les Espagnols abordent les fêtes avec inquiétude.

Benoît Lordelot
Le 24/12/2012 à 12:02

Espagne : violente manifestation à Madrid contre la crise et le chômage


7 jours BFM : Comment vit-on dans l'Espagne en crise ?


Les passants sont nombreux à profiter du marché de Noël mais les apparences sont trompeuses. Les Espagnols s'apprêtent à passer un nouveau Noël placé sous le signe de l’austérité.

"Cette année je vais moins dépenser. Aujourd'hui j'ai un emploi, mais à partir du mois de janvier, je ne sais pas si je vais le garder, ou s'ils vont me renvoyer. Il y a tant d'entreprises et de services publics qui ferment" explique Paloma Martin dans les rues de Madrid.

L'une des pires années

Pour Noelia Serrano c’est la même chose : "Il y a quelques années, on pouvait dépenser 300 ou 400 euros en cadeaux de Noël. Cette année, cela m'étonnerait que je dépasse les 100 euros".

Le pays achève l'une de ses pires années depuis le début de la crise : récession, un chômage à 25% et des coupes budgétaires à répétition. À cela s'ajoute une hausse de trois point de la TVA en septembre dernier.

Presque tous les foyers touchés

"De 2007 à 2012, nous tablons sur une baisse des dépenses de Noël, par famille, de 1.000 euros à 600 euros. L'effet de la crise va se ressentir définitivement cette année, dans presque tous les foyers espagnols" analyse Jaime Castello, professeur à l'ESADE.

Austérité oblige, tous les fonctionnaires et beaucoup de salariés ne toucheront pas leur prime de Noël cette année.

La question du jour

Les manifestations en France peuvent-elles peser sur le conflit au Proche-Orient?