En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'attaque a eu lieu à Bama, au nord est du Nigéria, le 20 février 2014.
 

Les combattants islamistes de Boko Haram perpétuent de nombreuses attaques dans le pays. Ils ont tué 60 personnes dans la ville de Bama.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Sienner
    Sienner     

    Ils perpètrent plutôt qu'ils perpétuent, ce n'est pas une tradition à maintenir que d'assassiner des innocents, enfin j'espère. Bravo pour le contresens dans l'accroche de l'article.

  • Sienner
    Sienner     

    Non. Il faudrait que les musulmans mettent clairement ces malades au ban de leur religion. Mais comme on enterre merah dans un carré musulman, ils ne le font pas. Ces fous se revendiquent de la même religion. Tant que les musulmans tolèrent les talibans et autres maniaques qui commettent les pires exactions au nom de leur religion, ils n'ont pas à demander de discernement et ils doivent assumer l'image qu'ils donnent.

  • Fibonacci
    Fibonacci     

    C'est peut être une erreur....?? On m'avait dit que l'islam est amour, paix et tolérance toute la journée, et qu'ils reçoivent les étrangers les bras ouverts et laissent construire des églises partout, jamais vu de décapitations, morts égorgés ou des mains et jambes croisées coupées ou touristes kidnappés. Tout ce qu'on voit sur youtube des videos de l'Irak, Afghanistan, Yémen, Somalie, Iran, Syrie, Tchétchénie, Egypte etc etc est tout inventé...

  • montagne31
    montagne31     

    Ces gens n'ont rien à voir avec l'islam car il tue aussi des musulmans, des enfants sans scrupules il faudrait que les média fassent un effort de discernement entre ces terroriste et la religion

Votre réponse
Postez un commentaire