En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Quelques unes des 57 lycéennes capturées par Boko Haram et ayant réussi à s'échapper, le 2 juin 2014.
 

Six mois après l'enlèvement massif de 276 lycéennes par les islamistes de Boko Haram, au Nigeria, 219 jeunes filles restent toujours introuvable. En Occident, la mobilisation pour tenter de les libérer est retombée.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Badvann
    Badvann     

    Désolé pour elles, l'actu c'est Daesh et Ebola

  • Jean Aimarre 2.0
    Jean Aimarre 2.0     

    Malheureusement, nous avons l'expérience que,comme toutes victimes dans ces conflits islamo-terroriste, elles seront oubliées et seront certainement considérées comme un "dommage collatéral" !!??!!

Votre réponse
Postez un commentaire