En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des militaires nigérianes luttant contre Boko Haram. (Photo d'illustration)
 

Près de 300 filles et femmes ont été libérées d'un fief du groupe islamiste Boko Haram, a annoncé ce mardi l'armée nigériane. Il n'a pas été confirmé pour l'heure s'il s'agissait des lycéennes enlevées à Chibok en avril 2014, il y a tout juste un an.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • mysti
    mysti     

    est-ce que les filles qui veulent rejoindre les djihadistes vont enfin comprendre maintenant, à quoi elle vont servir ?

Votre réponse
Postez un commentaire