En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Benjamin Netanyahou, le 2 décembre 2014.
 

EDITO - En annonçant des élections anticipées, le Premier ministre israélien fait clairement une savante manœuvre politicienne. Cependant, c'est tout l'avenir démocratique d'Israël qui est en cause avec le projet de loi controversé qui renforcerait encore davantage le caractère juif de l'État, et sèmerait angoisse et amertume chez Juifs et Arabes.

Harold HYMAN

Journaliste, spécialiste géopolitique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire