En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Ils seraient chaque année environ 11.000 à franchir illégalement la frontière entre l’Inde et le Népal.
 

Autorités et associations humanitaires sont en alerte devant le risque accru de trafic d'enfants après le tremblement de terre meurtrier qui a ravagé le Népal fin avril.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire