En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Depuis janvier, 1500 morts seraient liés aux attaques perpétrées par cette secte.
 

La secte islamiste Boko Haram a exigé, lundi, la libération de prisonniers du groupe contre celle des lycéennes enlevées en avril dernier. Le gouvernement Nigérian refuse toutes négociations pour le moment.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    "un moyen de faire pression sur le gouvernement nigérian". Bizarre de présenter les choses sous cet angle. J'aurais plutôt dit que c'était céder aux revendications des terroristes : à savoir démontrer qu'ils ont atteint leurs objectifs en touchant l'occident dans son affect. Et céder au revendications des terroristes avec un tel empressement c'est quand même du jamais vu.

Votre réponse
Postez un commentaire