En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Moscou appelle damas à dialoguer avec l'opposition syrienne
 

MOSCOU (Reuters) - La Russie a appelé vendredi matin le gouvernement syrien à mettre ses actes en conformité avec ses paroles sur la tenue de...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • mangerune
    mangerune     

    pourquoi la France soutiens les salafistes qui impose la Sharia ?

    pourquoi le Quatar investis en France ?

    pourquoi le Quatar finance les salafistes qui font la guerre en syrie ?

    dans combien de temps la Sharia viendra en France ?

  • raimu 13
    raimu 13     

    Poutine est un fin politique, mais en ce moment il se heurte à un mur d'incompréhension.L'opposition syrienne tient bon, et ne veut pas aller se faire empapaouter par Poutine à Moscou. Hassad est aux abois, et Poutine a peur de perdre son port sur la Méditérannée avec ses sous-marins nucléaires planqués là en plein Moyen Orient, pour contrer les USA qui ont la même chose à quelques Km de là chez les Israéliens....Personne ne veut que le conflit s'envenime sinon il y a un gros risque de 3ème guerre mondiale à partir d'un gros conflit au Moyen Orient....La mer méditérannée est une véritable poudrière...toutes les grosses armées du monde ont des bases prêtes pour se taper dessus....

  • bebert003
    bebert003     

    Malgré les campagnes médiatiques arabes et internationales contre le régime syrien, l’opinion publique russe est convaincue que la majorité du peuple syrien soutient toujours son président.

    « Même ceux qui ont réclamé des réformes au début de la crise syrienne, soutiennent toujours le régime, parce qu’ils ont compris que l’objectif des grandes puissances est d’entrainer la Syrie dans un bain de sang et dans un conflit intestin pour ensuite diviser le pays en mini-Etats », a dit Saïd Govorov. Selon lui, « le peuple craint la chute du régime parce qu’il craint la division et le contrôle du pouvoir par les groupes armés qui commettent les crimes horribles au su et au vu du monde entier.

  • bebert003
    bebert003     

    C'est une idée de qui, le président Syrien Bachar Al Assad à dialoguer avec l'opposition, surement pas des Russes.
    L'opposition c'est des terroristes d'al quaida, des salafistes qui font le sale boulot pour le qatar, la turquie, israel, l'arabie saoudite et l'otan.

Votre réponse
Postez un commentaire