En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le professeur François Bochud, directeur de l'Institut de radiophysique et le professeur Patrice Mangin, directeur du Centre universitaire romand de médecine légale, le 7 novembre 2013 à Lausanne.
 

Les analyses scientifiques menées en Suisse ne permettent pas de dire que le polonium est bien la cause de la mort du dirigeant Yasser Arafat, ont assuré jeudi des experts suisses.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Persona Non Grata
    Persona Non Grata     

    "Mort d'Arafat: les causes restent incertaines" ........ En tous cas ce qui est certain : " c' est qu' il est bien mort " !!!!!!!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire