En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le Haut-Commissaire aux droits de l'homme dénonce une "xénophobie" croissante envers les migrants - Lundi 29 Février 2016
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • colt13
    colt13     

    normal !!!!

  • Toutatis
    Toutatis     

    C'est de leur faute au lieu d'organiser l'exode des migrants à des milliers de kilomètres dans des pays aux us et coutumes différents, les ONG devraient plutôt établir des refuges aux frontières des pays en guerre, les guerres s'arrêtent et il faut reconstruire.

  • jean-mimi
    jean-mimi     

    Qu'est ce qu'il faut pas lire comme conneries

  • kalispera
    kalispera     

    Les traumatisés sont d'une violence extrême dès qu'ils ne font pas ce qu'ils veulent, ça promet...

  • kalispera
    kalispera     

    S'ils renvoyaient illico tous ceux qui ne viennent pas de pays en guerre ce serait déjà plus simple et les vrais réfugiés mieux traités

  • kalispera
    kalispera     

    S'ils renvoyaient illico tous ceux qui ne viennent pas de pays en guerre ce serait déjà plus simple et les vrais réfugiés mieux traités

  • grognon
    grognon     

    Cette "xénophobie" s'explique surtout par le fait qu'ils sont très nombreux (ce qui se passe aux frontière de l'est fait peur), qu'on voit beaucoup d'hommes sans famille, que l'insécurité et le chômage est très important.

  • Pseudome
    Pseudome     

    Nous avons aussi déjà dit que" les droits de l'homme" sont plutôt à préciser "les droits de l'être humain", car il semble que les droits des hommes sont plus respectés que les droits des femmes, à changer donc !

  • Pseudome
    Pseudome     

    Et les précaires de tous les pays sont traumatisés de vivre aussi mal, et personne ne parle d'eux !

Votre réponse
Postez un commentaire