En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La "neknomination", ce nouveau jeu à boire importé d'Australie et popularisé sur Facebook et Twitter a déjà causé la mort de cinq jeunes en Europe.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • LaCumularde
    LaCumularde     

    C'est triste mais je ne peux me joindre à une quelconque marrée de lamentations !! Facebook et twitter devrait être mis sur le banc des accusés, mais même celà n'est "le" point essentiel !
    Le point essentiel et crucial c'est que nos jeunes n'ont plus aucun repères, ils sont perdus avec des comportement suicidaires.
    Les réponses sont ailleurs, 68 a eu les siennes, lesquelles trouverons nous aujourd'hui?

Votre réponse
Postez un commentaire