En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un homme passe devant un stand de journaux, en décembre 2006, dans la médina de Rabat, la capitale marocaine. (photo d'illustration)
 

Alors que la répression contre les journalistes se durcit au Maroc, des associations ont lancé, avec le soutien de l'Union européenne, une application permettant aux journalistes de dénoncer les atteintes à la  liberté de la presse qu'ils constatent au quotidien.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire