En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Marché aux esclaves en Libye: pour Lilian Thuram, il faut "questionner notre système économique" 

thuram
 

L'ancien footballeur Lilian Thuram, indigné par la révélation la semaine dernière de l'existence de ventes d'esclaves en Libye, est intervenu sur notre antenne ce lundi soir. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Yop123
    Yop123     

    "révélation la semaine dernière de l'existence de ventes d'esclaves en Libye"
    Il faut juste se dire pourquoi nous révéler aujourd'hui l'existence de l'esclavagisme seulement en Lybie alors qu'on nous reparle aujourd'hui des "réfugiés" alors que l'esclavagisme existe depuis des lustres, majoritairement en Afrique subsaharienne ?

    Thuram : "C’est une volonté politique, une minorité de politiques, de personnes qui se font des fortunes dans l’exploitation du continent africain, comme des personnes ont fait de l’argent pendant la période de l’esclavage ou pendant la colonisation."
    Non, c'est dû à l'extrême pauvreté qui est aussi empirée par l'explosion démographique de l'Afrique qui vient en partie aussi d'un manque de responsabilité des dirigeants africains qui ne font rien contre ça.
    « Les raisons de ces pratiques varient d’un pays à l’autre. Parmi les plus raisons les plus évoquées sur la pratique de l'esclavagisme, il y a l’extrême pauvreté, les conflits et les pratiques traditionnelles telles que le mariage des mineurs et l’esclavage héréditaire. » Ce qui veut dire que l'esclavagisme est aussi en partie culturel en Afrique.

Votre réponse
Postez un commentaire