En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Afflux de réfugiés syriens à la frontière turque
 

par Khaled Yacoub Oweis AMMAN (Reuters) - Des dizaines de milliers de personnes sont encore descendues dans les rues de Syrie vendredi pour...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Desmoutons
    Desmoutons     

    Accueil>Revue de presse>Article: La Nouvelle République


    Tourisme: Des familles algériennes victimes d’agressions en Tunisie


    Plusieurs familles algériennes ont fait l’objet d’agressions, vol d’argent et de véhicules dans la capitale et dans plusieurs autres villes tunisiennes. Les informations sur des agressions sexuelles, rapportées par plusieurs personnes et relatées par divers médias, ont été confirmées par des sources sécuritaires.



    27 Juin 2011, La Nouvelle République
    Selon le quotidien arabophone Annasr, qui cite des sources sécuritaires, plusieurs cas d’agressions sexuelles sur des femmes algériennes ont été enregistrés sur le territoire tunisien. Le journal a indiqué que les victimes accusent des agents de sécurité tunisiens et des groupes de malfaiteurs d’être derrière ces agressions.

    A leur retour sur le territoire algérien, plusieurs femmes ont indiqué qu’elles avaient fait l’objet d’agressions sexuelles, mais refusent de porter plainte, craignant la réaction violente de leurs époux et de leurs parents, a indiqué la source. Le journal a cité le cas d’une femme originaire de l’Est algérien qui a été enlevée alors qu’elle été en compagnie de son époux. La jeune femme a été séquestrée pendant deux jours avant qu’elle ne soit jetée dans la rue.

    Des familles algériennes établies en Tunisie se sont également plaintes auprès des autorités algériennes après qu’elles fussent agressées et malmenées par des groupes d’individus dans les rues tunisiennes au su et au vu de tout le monde. Selon un autre média, la famille Alloui, originaire de la wilaya de Tébessa, a indiqué qu’elle était victime, lundi dernier, d’une lâche agression à l’entrée de la ville tunisienne de Gafsa.

    Selon les membres de cette famille, un groupe de Tunisiens les a interceptés et les a empêchés de se rendre à la ville de Tozeur où un membre de leur famille devait être opéré.

    «Un groupe de Tunisiens nous ont agressés en présence de policiers en civil qui n’ont pas bougé le petit doigt pour nous venir en aide. Heureusement que nous avions pu échapper à nos agresseurs», a déclaré Khaled, un membre de cette famille. La semaine passée, des centaines d’Algériens ont été bloqués et n’ont pu rejoindre le poste frontalier de Bouchebka.

    Selon un témoin, des Tunisiens ont bloqué la route après des incidents avec les gardes-frontières. Des citoyens qui ont rebroussé chemin pour se rendre à la région d’El-Kassraine, pour rentrer au pays via le poste frontalier de Ras-Layoune, ont été malmenés, agressés et volés. La recrudescence des agressions en Tunisie a contraint les milliers d’Algériens à renoncer de se rendre dans ce pays.

    Rédha Moncef

  • Lyduum
    Lyduum     

    une cour internationale...

  • jean-pol
    jean-pol     

    D'accord avec toi, mais attention à ce que l'on nous dit.Tu sais 7 morts dans toute la SYRIE,alors que l'armée tire à vue,soit ils ne sont pas doués au tir,soit c'est des bavures sans que des consignes soient données.Attention,je ne justifie pas(7 c'est 7 de trop)mais je dis restons logiques

  • feukan
    feukan     

    Hé ben , ils nous donne une belle leçon de courage! Bravo!La liberté ne s'obtiendra que par eux.par contre , c'est triste, La Syrie n'a pas besoin d'avoir des ennemis, son armée suffit ... à tuer sa population.Nobles pensées pour les Syriens..

Votre réponse
Postez un commentaire