Des mamans posent à demi-nues pour financer le transport scolaire

Leur commune ne pouvant plus financer le transport scolaire, des mères de famille fabriquent et vendent un calendrier sexy pour payer le bus.

Olivier Laffargue
Le 28/12/2012 à 17:18
 (Capture ElPais.es)

Ai Weiwei, les Femen, les journalistes de presse locale... tous posent nus pour se faire entendre. A Montserrat, petit village espagnol près de Valence, les mamans ont su reprendre ces recettes éprouvées pour réaliser un calendrier sexy, selon un article d'El Pais cité par Le Monde.

La crise en Espagne pèse jusqu'aux plus petites communes, dont certaines ne sont plus capables d'assurer un service de ramassage scolaire. C'est le cas de Montserrat.

Désespérées, les mères du village ont donc entrepris de se faire photographier en petite culotte dans l'arrière-pays, assises sur des barrières ou posant langoureusement à l'entrée de la commune. Les profits du calendrier, espèrent-elles, suffira à recruter un chauffer pour emmener leurs petits anges à l'école.

Un bus loué pour trois mois

Poussettes et porte-jarretelles sont-ils la recette du succès ? La lingerie fine semble bien s'accorder avec les salles de classe puisque le pari est, en partie, réussi, selon Silvia Lucas, leur porte-parole  : "Le 7 janvier, 36 enfants de Montserrat et des villages alentours pourront se rendre en bus à l'école Evaristo Calatayud."

Depuis cinq semaines que l'almanch est en vente pour 5 euros, elles ont récolté de quoi louer un bus pour trois mois, et l'initiative n'a pas déplu : "Nous avons reçu beaucoup de soutiens (…), et aucun commentaire machistes ou hors de propos. Les gens ont compris. Il fallait juste qu'on attire l'attention", explique l'une des protagonistes.

Comble du succès, les footballeurs du FC Valence leur ont promis de signer quelques calendriers pour faire décoller leur valeur et multiplier les dons.

La question du jour

Faut-il dissoudre la LDJ, Ligue de défense juive?