En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    L'histoire du Mali, c'est pas fini, tant qu'ils se taperont dessus (ce point qu'Hollande n'a pas eu le courage de leur dire), le pays sera à la merci des groupes islamistes

  • prob5763
    prob5763     

    Les négociations avec Bamako ne peuvent pas aboutir. En effet, le seul point où les arabes et les touaregs sont d'accord c'est que pour eux les nègres de Bamako ne peuvent être que des esclaves et jamais les maitres. Pour les arabes musulmans intégristes du Nord, seul l'islam est la solution à tous les problèmes d'une région qu'ils ne connaissent pas. Pour les touaregs, il n'y a pas plus vil qu'un arabe. Nous sommes donc dans la même situation qu'avant l'opération Serval qui n'aura servi à l'ignoble Hollande qu'à assoir une dictature socialiste au Mali avec les moyens financiers des contribuables français. Nos "alliés" avaient compris dès le début et s'étaient abstenus de toute intervention dans l'affaire franco-malienne. Une fois de plus nos soldats sont trahis par ceux qui les ont envoyés au combats. La constitution de la 1ère République prévoyait que dans ce cas il y avait obligation de révolte.

Votre réponse
Postez un commentaire