En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Mali : « Nous demandons une pause dans les combats », appelle le grand-père d’un otage
 

Sur RMC, René Robert, le grand-père de Pierre Legrand, enlevé au Niger, appelle le président de la République à négocier la libération des otages. Il souhaite que la France stoppe immédiatement l’action militaire au Mali pour préserver la vie des otages, qui se trouveraient dans une zone de combat.

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

21 opinions
  • Piere 62
    Piere 62     

    Pourquoi? Est-ce que les ordres ne seraient pas : PAS DE PRISONNIER! C'est contre les lois de la guerre. Curieux Bourdin ne pose jamais la question.

  • CHTI333
    CHTI333     

    Le Mali , il faut y aller a fond !.. facile a dire , quand on n'est pas de la famille !.... Et pourtant , on voit bien que dans ce cas , c'est du tout ou rien ...

  • barbo
    barbo     

    L’armée française mène, au Mali, une guerre exemplaire. Elle y a perdu trois de ses hommes, mais a infligé de lourdes pertes dans les rangs islamistes. Les deux chefs djihadistes, Abdelhamid Abou Zeid et Abdelkader Mokhtar Belmokhtar, auraient notamment été tués, ce que l’armée ne confirme pas à cette heure. "Nous sommes en train de casser les reins d’Al Qaïda au Maghreb islamique et ça, c’était l’objectif tel qu’il nous avait été fixé par le président de la République", a expliqué ce lundi matin (Europe 1) le chef d’état-major des armées, Edouard Guillaud. "Nous avons affaire à des fanatiques, des terroristes fanatisés, entraînés depuis des mois et même des années (…) Nous découvrons littéralement une organisation industrielle du terrorisme". Même si François Hollande, qui a repris sa chute dans les sondages, ne bénéficie déjà plus de l’effet Mali, il faut mettre à son crédit cette stratégie offensive contre ce qu’il appelle trop vaguement le terrorisme. L’adversaire est plus précisément le "fascisme islamique", expression usuelle sur ce blog, même si l’on pourrait aussi parler de "d’islamo-communisme" comme me le faisait remarquer un lecteur. Or je me réjouis de constater que le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, a repris dernièrement à son compte ce "fascisme islamique" pour désigner les dérives totalitaires dans les pays du "printemps arabe". Cette guerre fait honneur à la France, et 69% de sondés approuvent son intervention.

    Ceux qui aimeraient désarmer la nation, au sens propre et figuré, voient leur angélisme démenti par les faits. Tandis que les dénégationnistes assurent que tout va bien, le pays doit non seulement affronter un "ennemi intérieur", ce que Valls a aussi fini par admettre, mais "un monde qui s’embrase", pour reprendre le titre du dernier livre de Laurent Artur du Plessis (1). Comme l’a écrit Max Gallo (Le Figaro, 17 août 2012), une guerre mondiale nous guette, dont l’épicentre est au Moyen-Orient mais qui pourrait opposer aussi la Chine et les Etats-Unis, notamment. L’académicien citait l’écrivain Francis de Pressensé – ami de Jaurès – qui écrivait en avril 1911 : "Le climat du pays est caractérisé par une universelle lassitude, un universel dégoût, la République n’est plus qu’un conglomérat de clientèles… Il me paraît évident que nous glissons les yeux fermés sur une pente au bout de laquelle s’ouvre, béant, l’abîme d’une grande guerre …". L’erreur suicidaire serait, pour la France, de rogner sur les dépenses liées à sa propre défense, alors même que l’Europe s’est militairement affaiblie et que le reste du monde s’est engagé dans une course à l’armement. Le politiquement correct, qui nie les chocs, les fractures, les conflits, est la plus sournoise des menaces pour la France qui, Dieu merci, n’entend visiblement pas courber l’échine.

  • ledécapiteur
    ledécapiteur     

    leur péter la gueule à ces sales cons ignorant juste capable d’annone r sur un livre .

  • 4UfcDa9
    4UfcDa9     

    Tactique
    On vous laisse tranquille pour évacuer les otages en lieux surs et après on discute les conditions d'échanges .....

  • galopinFAN
    galopinFAN     

    Les prochaines prises d'otages ... vu qu'ils seront bien content de retrouver leurs proches graçe a nos sous sous que l'on gagne tout les jours ... DONC je propose qu'ils payent les prochaines prises d otages ... car avec de la negociation et le fric qu'on donnera "nous" français" ben grace A CA il n'y aura pas 1 a 2 prise d'otages FRANCAIS ... ON SERA LES NUMBER 1 ... quand une tactique marche ils ne vont pas la changer ... on sera que des victimes de + grace a cette négociation. ... DONc allez y restructurer les islamistes ... les familles croivent qu'on peut mettre pouce ou sur pause quand on est en guerre comme sur playstation 1-2 ou 3 ... pfffff ces mecs la en face de nôtre armée ne connaissent pas les regles de la guerre car oui ils quelques petite regles ... pour eux nous sommes tous des mercreants tot ou tard ils nous auront si on leurs laisse le champs libre c'est comme partout quand tu as un concurrents dans les affaires ... quand il y a un perdants il forcement un gagnant (guerre-affaires- sport) ... un heureux un malheureux (guerre-affaires- sport) un premier-un dernier (guerre-affaires- sport) c'est comme partout... DONC PAS DE NEGOCIATION.

  • rpima
    rpima     

    IL FAUT ALLER JUSQU'AU BOUT.LES DEBUSQUER ET LES TRAQUER.(BIENTOT ILS VOUDRONT NEGOCIER.)
    PLUS ILS AURONT DE MORTS PLUS ILS SERONT EN MESURE DE NEGOCIER AVEC NOS OTAGES.IL FAUT ALLER LES CHERCHER AU FONDS DES TROUS .

  • LE MERDEUX
    LE MERDEUX     

    étant arriere grand pere je comprends l'angoisse des grands parents et surement j'agirais comme eux.
    Mais je pense aux futurs morts que cela entrainerait de céder de marchander avec eux .Pensez aux morts que la réforme BADINTER a engendrés rappelez vous ces assassins qui n'ont pas été punis de mort et qui ont ensuite récidivés.morts ils n'auraient pas tué.Merci BADINTER pour ces morts supplémentaires d'innocents et a venir comme viendraient les prises d'otages et attentats mortels des terroristes confortés aprés une baisse de culotte

  • folflock
    folflock     

    TOUTE GUERRE A SES MORTS ET LES DOMMAGES COLLATERAUX EXISTENT!!!!!DESOLE.

  • bsmelvin
    bsmelvin     

    et combien de morts si la france n'etait pas intervenue au Mali?

Lire la suite des opinions (21)

Votre réponse
Postez un commentaire