En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Deux islamistes membres du Mujao, en août 2012 près de Gao.
 

Trois nouveaux jihadistes, qui avaient réussi à infiltrer Tombouctou, ont été tués loirs d'opérations de l'armée malienne, soutenue par des soldats français.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Carambar
    Carambar     

    à ce rythme il en reste 2000 !

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Si c'est pour les abattre l'armée a son rôle à jouer, si c'est pour les arrêter laissez donc faire la police. Et quand je dis "laissez donc faire la police" je ne m'adresse pas à vous mais aux politiques qui leur donnent des consignes et à ces juges si exemplaires qui ne manquent pas une occasion de relâcher un multi récidiviste ou d'annuler un procès verbal à la moindre virgule manquante, et ce avec un zèle extra ordinaire.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est nouveau que vous fassiez le bilan des pertes ennemies ?

  • leane
    leane     

    Bien dit!

  • Philippe PEREZ
    Philippe PEREZ     

    De retour dans notre beau Pays de Libertés, ne serait-il pas judicieux de redéployer ces forces armées pour s'attaquer à nos petits jihadistes locaux ??? Se serait bien pour tout le monde si on pouvait récuprer ces très, trop nombreux territoires perdus, appelés avec pudeur des "zônes de non-droit".........

  • leane
    leane     

    Dès l'instant que ce ne sont pas des soldats Français qui se font dégommer! Et cela fait 3 terroristes en moins.

Votre réponse
Postez un commentaire