En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les troupes françaises ont déployé plusieurs avions et hélicoptères et se sont emparés de l'aéroport
 

Dans la nuit de mardi à mercredi, des forces françaises ont pris position à Kidal, troisième grande ville du nord du pays, et se sont emparés de l’aéroport.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • BGTROM
    BGTROM     

    vous avez dit bizarre ! c'est à la fin de la foire qu'on comptera les bouses... Ne croyez pas qu'il s'agisse d'une promenade de santé, le plus dur est à venir. Comment vous déplaceriez vous dans un tel contexte : vent debout, la fleur au fusil! La critique est facile mais attendez que tout soit terminé avant de "juger".

  • bison truqué
    bison truqué     

    C'est plus dangereux de prendre sa voiture que de faire la guerre ?...

  • kigali
    kigali     

    Votre question est intéressante. L'armée malienne est incapable de tenir le nord mali et l'armée française est obligée de composer avec les touaregs dans la perspective de son départ pour sécuriser la zone. Par contre ça risque de compliquer nos rapports avec le régime de Bamako.

  • sevarien
    sevarien     

    Pourquoi les forces françaises sont sans l'armée nationale?
    Pourquoi le MNLA, est resté sur place?
    Tout cela sent la magouille sur le dos des maliens.

  • CAPULEE
    CAPULEE     

    balade au sahara c'est plutôt le titre de cette guerre moins dure qu'un entraînement au larzac....
    Nous avons à faire à des illuminés en 4x4 avec des mitrailleuses dessus, qu'avons nous attendu pour pourfendre ces bouffons depuis 2 ans.
    LEs terroristes présumés ne peuvent s'en prendre qu'à des pleuplades désarmées pour les assouvir à une idéologie nauséabonde.
    Ils sont déjà tous en libye et reviendrons harceler les maliens dès notre départ.
    A exterminer d'urgence.

Votre réponse
Postez un commentaire