Mali : quel dispositif de sécurité pour l'aéroport de Bamako ?

REPORTAGE - L'aéroport de la capitale malienne est le point névralgique de l'opération Serval. Sa sécurisation est donc essentielle. Les envoyés spéciaux de BFMTV ont pu de rendre compte du dispositif.

Julia Delage et Guillaume Hoair
Le 17/02/2013 à 18:26

Au Mali, le point névralgique de l'opération Serval est à Bamako, tout près de l'aéroport. Un site d'où partent les hommes, le matériel et une partie des avions chargés des bombardements. La sécurisation de la base est donc une mission prioritaire pour l'armée.

"La plateforme de Bamako est le point d’entrée et de sortie de l’arrivée des troupes, de tout le fret, mais également le point de départ des frappes aériennes, il y a donc une vraie vulnérabilité, et c’est quelque chose que l’on prend très au sérieux" explique à BFMTV, le colonel Pascal, responsable de la sécurisation de la plateforme de Bamako.

A l’entrée de la base, les contrôles sont effectués par les autorités maliennes, mais l’armée française veille. "Les menaces ici, sont plus de type attentat-suicide, que des attaques en force" précise le capitaine Julien, responsable de la compagnie de protection de l'aéroport de Bamako. "Néanmoins, il ne faut rien exclure et être prêt à toutes les éventualités" ajoute-t-il.

Ainsi, même à 1.500 kilomètres du front, la concentration de ces hommes reste maximale.

La question du jour

Etes-vous prêt à acheter certains médicaments hors des pharmacies ?