En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une rue de Kidal en juillet dernier, où les journalistes ont été enlevés samedi.
 

Deux grands reporters de la radio RFI ont été enlevés puis tués samedi à Kidal, dans le nord du Mali. Il s'agit de Ghislaine Dupont et Claude Verlon. Leurs corps ont été retrouvés criblés de balles.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

49 opinions
  • Bamboula002
    Bamboula002     

    C'est gentil mais non, tout bien réfléchi même ici on en veut plus. Au Mali p'tète...

    David.

  • bigourdan
    bigourdan     

    Hollande arrête et rentre chez toi en Corrèze

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    @PLIZZZ............c'est ce que je pense aussi ! C'est leur "boulot"......et les risques ne leur font pas peur !

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    Ce sont des journalistes, donc les risques étaient très grands ! C'est triste pour eux, toutes mes condoléances à la faille, amis et collègues !

  • fifi90
    fifi90     

    Paix à leurs âmes. Monsieur Hollande je pense qu'il est arrivé le moment de se taire en ce qui concerne le Mali, fini la propagande, la guerre n'est pas terminée au Mali, les terroristes sont toujours là la preuve avec cette assassinat, trop d'autosatisfaction tue. Trop de triomphalisme pousse les terroristes à s'acharner plus sur les français.

  • Mallet
    Mallet     

    Bravo a hollande pour son ingérence au Mali. De l argent, des morts, et ce n est pas fini. Et dire que cela a été le plus beau jour de sa vie : quelle andouille de type. J ai mal a la France avec ce type. Pas mieux pour son pote d avant avec la Lybie. Deux tares aux commandes qui ne pensent qu a faire leur gué guerre. A vomir

  • gazette30
    gazette30     

    ils avaient ordre de ne pas y aller et ils ont fait à leur gré : résultat LE VOILA!!!!!! C'est malheureux mais bon.................

  • PLIZZZ
    PLIZZZ     

    Ou est le problème? Ces journalistes ont demandé aux forces armées de les accompagner, ces derniers ont refusés et leur déconseillant d'y aller. Ils y sont rendu, se sont fait tués. Ils ont prit leur responsabilités.

  • Comme ca en passant le retour
    Comme ca en passant le retour     

    C'est l' inconvénient de payer les rançons...surement une prise d' otage à monnayer qui a mal tourné...Ce sont aussi les risques du métier.

  • jpdu38300
    jpdu38300     

    imprudence

Lire la suite des opinions (49)

Votre réponse
Postez un commentaire