En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Bilitis Gianfala, la fille de Roberto, l'une des trois victimes du lynchage mortel survenu jeudi dernier à Madagascar
 

DOCUMENT BFMTV - Bilitis Gianfala clame l'innocence de son père, un cuisinier franco-italien sauvagement assassiné sur l'île de Nosy Be, soupçonné de pédophilie.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • AndricParis
    AndricParis     

    Nosy Be: 700 Français. 2 morts. On est tout de même loin d'une hypothétique marche vers LA solution finale que vous semblez attaché à m'attribuer. Ce que vous défendez, c'est le droit du criminel, comme en France. Navré de vous confronter à vos propres réalités, mais si la France doit faire face à ce climat d'insécurité croissant aujourd'hui, ce n'est pas seulement de la faute des criminels (majoritairement étrangers, donc potentiellement Malgaches), c'est la faute de vos lois. A Madagascar, le problème est différent, ce n'est pas la loi qui fait défaut, c'est sa mise en application par les différentes institutions, rongées de l'intérieur par la corruption. Donc mettre en cause l'éducation et le manque de civilisation des Malgaches trahit selon moi une hypocrisie propre à entretenir une volonté néo-colonialiste de votre part, que partagent vos dirigeants socialistes que, j'en suis convaincu, vous avez contribué à faire élire. En prime, vous devez être en première ligne pour considérer que le million et demi de Français qui soutiennent le bijoutier de Nice n'est composé que de sauvages, pas sains d'esprit, ni éduqués, ni civilisés. Cependant, n'essayez pas de faire passer ces criminels pour des martyrs. Je conclurai donc avec cette citation de Niestsche: "Dans la façon qu'a un martyr de jeter sa certitude à la face de l'univers s'exprime un si bas degré d'honnêteté intellectuelle, une telle fermeture d'esprit devant la question de la vérité, que cela ne vaut jamais la peine qu'on le réfute.". Allez, je vous laisse gamberger sur vos contradictions. Un Peuple, une Île, une Nation. Madagascar aux Malgaches.

  • Enayram
    Enayram     

    Je comprends l'exaspération des peuples envahis par les touristes sexuels et criminels de tous genre !!
    Les pays "pauvres" sont de véritables paradis pour ces pourritures qui savent très bien qu'ils n'auront même pas à lever le petit doigt pour abuser des proies du terroir qu'on leur apporte sur des plateaux d'or.
    Même si l'acte est odieux, il l'est à l'image de ce que doivent subir toutes les victimes de ces "touristes sexuels" dont personne ne parle jamais.
    Que faisait ces hommes là bas d'abord ?
    On connait tous le profil des types qui vouent un amour immodéré pour ces pays du tiers monde.
    ... faut arrêté d'être hypocrite !!
    D'autant que comme le mauricien, le malgache est calme de nature !!
    Cette même scène se serait déroulée au Congo ou à Djibouti, je ne dis pas... mais là.... c'est qu'il a du se passer quelque chose de grave pour avoir mis les gens dans un tel état.
    Pour répondre à ce que j'ai lu... les "animaux" ne sont pas toujours ceux que l'on croit !!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Un Peuple, une Île, une Nation. Madagascar aux Malgaches. Associé au blanc seing de cramer n'importe quel étranger (probablement criminel, et si c'est pas le cas c'est pas grave) ... Ca fait pas un peu néo nazi malgache ça ? Et si en France on se mettait à brûler vif tous les malgaches, vous trouveriez ça formidable, non ? Paraît qu'y a des crimes commis par des gens basanés. Dans le doute on crame tout le monde. Non ? C'est pas comme ça qu'il faut faire d'après vous ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    @AndricParis vous croyez sincèrement que vous allez nous convaincre que 300 types dont on sait qu'ils n'ont pas pu assister aux conditions de la mort de l'enfant ont eu une sorte de révélation divinatoire spontanée, qui n'aurait rien à voir avec une chasse au blanc, et que n'importe quel type à peu près sain d'esprit, normalement éduqué et civilisé, tabasserait et brûlerait vif un type sur la base de la simple clameur populaire ? C'est arrivé en France ... AU MOYEN AGE !

  • AndricParis
    AndricParis     

    SOS racisme est un organisme clivant, tout juste bon à entretenir la culpabilité des Français endoctrinés par une propagande socialiste latente depuis près de 30 ans. Les événements qui se sont produits à Madagascar n'ont strictement aucun rapport avec un racisme anti-blanc auquel je reconnais toutefois une existence réelle et effective en France. Le drame, à ce que je constate, c'est que trop de gens amalgament ce qui s'est passé là bas et tentent de le rapprocher à une réalité de plus en plus difficile à supporter. Je ne peux pas les en blâmer, mais c'est un état de fait: ces dernières décennies, le niveau de l'enseignement scolaire a considérablement décliné, accélérant ainsi le processus d'acculturation auquel nous faisons face aujourd'hui. Personne n'est plus capable de prendre le moindre recul, et chaque tentative est vouée à se perdre dans une opposition stérile, primaire et contre-productive. A qui profite ce crime? A nos gouvernants, toujours en quête de plus de voix. Moins de prise de conscience, plus de manipulation, et personne pour s'en rendre compte, chacun le nez dans son guidon. Bref, pour en revenir au sujet après cette brève digression, Madagascar n'est pas la Martinique, et ce pays, comme son peuple sera ravi d'accueillir ses touristes comme il l'a toujours fait. En revanche, n'espérez pas venir y exercer vos activités criminelles en croyant que les dollars ou les euros suffiront pour acheter votre innocence. La police et la justice sont indéniablement corrompues. Pas les Malgaches. Un Peuple, une Île, une Nation. Madagascar aux Malgaches.

  • AndricParis
    AndricParis     

    Je cite:"la france doit impérativement intervenir auprès du gouvernement de ce pays ". Et à quel titre je vous prie? Lorsque des Algériens, des Camerounais ou des Européens de l'Est commettent des crimes en France, le gouvernement des pays d'origine de ces différents ressortissants intercèdent-ils en leur faveur? Je ne crois pas. Il m'est d'avis que les criminels potentiels restés sur place envisagent un retour dans leur pays d'origine, et ce dans les plus brefs délais. Il ne s'agit pas de racisme. En effet, parmi les 3 coupables figurait un national, en l'occurrence l'oncle lui-même de la victime. Car dans l'aveuglement de vos esprits étriqués, vous occultez totalement l'origine de ce déferlement de violence. Les Malgaches sont pacifiques par nature. En effet, les Malgaches aspirent vivre simplement. En revanche, troubler la sérénité de ce peuple est tout bonnement suicidaire. Les coupables ont été punis, que cela serve d'exemple pour d'autres âmes perdues attirées par l'appât du gain que l'aventure tenterait. Vous faites du mal, la punition est plutôt dissuasive, n'est-ce pas? Le débat est clos. Un Peuple, une Île, une Nation. Madagascar aux Malgaches.

  • AndricParis
    AndricParis     

    Les sauvages souhaiteraient vivre en paix, sans avoir à subir l'invasion de criminels provenant de l'étranger. Un Peuple, une Île, une Nation. Madagascar aux Malgaches.

  • AndricParis
    AndricParis     

    Ca tombe bien, c'est réciproque. La preuve en est que ce pays n'est pas une porcherie. A ce titre, gardez vos Dutroux, Heaulme et consors lubriques dans vos pays dans lesquels la défense des criminels prévaut sur celle des victimes, idem pour vos criminels trafiquants d'organes et autres en tous genres, et ça évitera des drames de cette espèce là bas. Un Peuple, une Île, une Nation. Madagascar aux Malgaches.

  • berard
    berard     

    on le dit assez de ne pas aller dans ces pays de merde ;habités par des animaux

  • Dude
    Dude     

    Une bande de sauvages...

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire