En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
C'est un terme volontairement fort: en déplacement à Washington, le ministre des Affaires étrangères de Jordanie, Nasser Judeh, a comparé la lutte contre le jihadisme à "une troisième guerre mondiale".
 

C'est un terme volontairement fort: en déplacement à Washington, le ministre des Affaires étrangères de Jordanie, Nasser Judeh, a comparé la lutte contre le jihadisme à "une troisième guerre mondiale".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    On avait réuni presque 1 000 000 d'hommes pour attaquer Saddam quand il avait envahi le Koweit et là pour 1000 fois plus grave, pas grand chose n'est fait.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Il a totalement raison, en plus c'est une bonne occasion de se débarrasser de nos propres brebis galeuses sur un terrain qui nous arrange plutôt que d'attendre qu'ils se manifeste dans nos contrées.
    En plus vu les incompétents hors de la réalité qui nous gouvernent et qui espèrent que comme une poussée d'acné, ça leur passera, tout simplement, on n'a pas fini de subir leur délires d'arriérés.

Votre réponse
Postez un commentaire